" />
DSC07492

Il n'y a que ( cote de ) maille qui M'alte ..(ou pas)

En cet an de Grace 2011, moi, pconvert, chevalier de l'Ordre de Malte et ma Damoiselle-de-LaTortue, sommes venus sauver cette croisade de 42 lieues au sein même de cette Ile où tant de Croisés ont , eux aussi, combattu l'adversité !
Car ... adversité il y eu !!!! Sous forme d' une ignoble Meteo, indigne d' une si belle ile perdue de Mare Nostrum !!!!
Diantre ! Qu'en aurait été l'issue de cette croisade sans notre intervention divine ?

Certainement pas ce festival de coups de soleil sur le visage et les épaules de nos chers membres associés dans ce pèlerinage lointain ... mais une hécatombe de noyés-congelés-hypothermiques-dissous-submergés-Courir-Le-Malte !!

C'est ainsi qu'en ce jour de Grace béni , j'ai enfilé ma plus belle cote de maille, avec Heaume et gants ferrés , ma plus belle chasuble blanche frappée de notre belle croix rouge, couleur également de ma cape flottant au vent ...
Armé de ma hache et de mon bouclier : Malte n'attendait que ce preux chevalier pour bouter hors de l'île nuées glaciales et trombes d'eau ... qui ont encadrés sans pitié notre séjour !
Je ne suis pas venu seul dans cette mission : ma Damoiselle-de-La-Tortue <3, coiffe médiévale , jupe en dentelle noire et corsetée, m'a été d'un secours inestimable !
Et sans son courage, sa détermination, l'exemple de la régularité métronomique de sa foulée, je ne serais peut être jamais venu à bout de ma mission de 42 lieues !

Un mot d' explication : une longue route de pèlerinage a été nécessaire avant d'arriver sur cette ile perdue ...
15 jours de vaches-maigres où nos seuls aliments n'étaient que protéines ... proscrivant sans pitié tout aliment ayant de près ou de loin la saveur ou le titre de "sucre" ...
15 jours où nos pas nous trainaient plus qu'ils ne nous portaient !
15 jours où notre masse grasse commençait à fondre !
Ainsi, lors de nos ripailles de veillée d'arme, avec les manants m'accompagnant : ce fut une Over-Dose !!!! Mon pauvre organisme, malmené de tant de privations n'aura pas supporté ce festin de bonnes Pasta-Maltaise, de bonnes Douceurs-Maltaise de l'aprés midi ....Il fallait bien refaire au moins le stock de glycogene nécessaire au défit du lendemain ?non? ;-)

Une courte nuit de digestion difficile, et surtout un infâme jus de chaussettes du petit matin aura eu raison de mon estomac délicat ;-(
De discrètes aigreurs, mes symptômes deviennent, après le départ des Croisés, de violentes remontées acides qui me coupent en deux de douleur !
Mon rythme de conquête, certes limité par l' énorme poids de mon armure de Chevalier de Malte ^_+ , va sombrer dans un lamentable chemin de croix .... courant, certes... mais avec oh combien de difficulté !
Une seule solution s'impose : la plus expéditive : renvoyer au plus vite et nourrir cette terre Sainte par le sujet du délit ... cette décoction de poison que l'on a osé appeler "Café".
Un doigt de cote de maille en fond de gorge et le liquide jaillit ... Soulagement de courte durée .... et jusqu'à la 26 iem lieue il faudra refaire 4 fois la manoeuvre !
Une grande première pour moi, preux chevalier : le "négativ -hydrique" !
Parti à jeun, comme d'habitude, je vais perdre plus de liquide sur cette croisade que je n'en prendrai puisque, bien sûr, rien ne pourra passer jusqu'à l'arrivée ! Et ma fidèle gourdasse n'aura faite, pleine , qu'une ballade sans d'aucune utilité pour moi ;-(

Plusieurs particularités seront à relater pendant cette dure lutte ^I*

- ma victoire, bien sûr contre les éléments !!!
Dés le départ, les nuées se dispersent, Maître Soleil sort, et du temps glacial de la période d'attente va naitre une grande et magnifique journée douce et lumineuse !
Un miracle .....
Je ne cesse de chanter "soleil, réveille toi, reste avec moi Soleil, ne t'en va pas Soleil "( célèbre chant de lutte du siècle dernier ..du millénaire dernier ). .... Et ça marche ;-)

- le grand Gouverneur des chevaliers de Malte, prévenant, nous a fourni au départ, quelques Peripapéti-putes !!! Pour tromper l'attente et le froid sans doute.
3 grandes et belles Normandes ! Blondes à souhait ! Poilues à souhait ! Légères et courtes vêtues ! Nondedjiou !!!
N'aurait été la présence féminine de ma douce Damoisellle-de-La-Tortue, mon sang n'aurait fait qu'un tour afin de saillir comme il se doit, et avec la dernière virilité, ce cadeau de Monseigneur ... qui ne demandait que cela, d'ailleurs , malgré la présence d'un drôle de Maquereau ... Au faciès de "déjà vu quelque part" et drôlement habillé ..sans doute à la dernière mode Florentine ????
Je rigolais, par ailleurs, en imaginant le coup de soleil que ces Dames allaient attraper sur leurs épaules de belles Normandes blanches de peau ;-)

- enfin,expérience intéressante, notons que 48 h de substances dites "sucrées" suffisent pour recharger un corps en privation depuis 15 j , et l'amener (en plus: malgré l'absence de tout ravitaillement ! Et pour cause ) l'amener donc au terme de 42 lieues d'une grande bataille épique , sans défaillance et en (plus) grande forme à l'arrivée .... Cela: pour ceux qui crient au loup de courir à jeun, ou ceux ( les plus novices) qui pensent qu'il faille manger pendant la Croisée autant qu'on en dépense Ô_Ô

Enfin : la découverte du pays !
Très peuplé ! Beaucoup d'autochtones sympathiques, beaucoup d'envahisseurs étrangers des pays nordiques de Mare Nostrum, comme on peut en juger par le nombre incalculable de galères, trois mats- barques et autres rafiots amarrés le long des quais ! Et des quais : il y en a !!!!! Dieu que cette côte est infractueuse !
Dieu que cet amoncellement de Forts, Fortins, murailles, douves, Églises, Basiliques, Cathédrales, Palais, maisons de pêcheurs, Caps, Péninsules, Baies, Abris... donnent à Malte ce cachet si personnel, ce charme des villes et villages Méditerranéens, Italiens ou Siciliens, avec en plus une touche d'Anglicisme de part les dernières boites de la Postale, la drôle de façon de conduire carrosse ! Du mauvais coté de la chaussée !

Je reviens donc, encore une fois, enchanté de ma croisade du bout du Monde !
Et bien que mes objectifs seront à l'avenir bien modestes pour préserver mes vieux cartilages... Suis heureux de pouvoir y combattre !
Enchanté d'avoir revu Damoiselles et Damoiseaux, compagnons de tant de luttes, de tant de voyages, pèlerinages, retrouvailles ...!!!
Une armée chaleureuse, complice, qui s'encourage (plus que de raison ;-)) à se retrouver de guerres en guerres, de part le monde et notre belle France !
Une armée avec laquelle le plaisir des ripailles, des beuveries, agrémentées des douceurs régionales de chacun de ses galériens de l'extrême, une armée où s'enrôler n'est que la plus douce des punitions !
Puisse le preux chevalier dignement proclamé sur le parcours (King Georges ? ... Knight of Malte, Cavalière...) puisse ce preux chevalier mener de nombreuses autres Croisades avec TOUS ses compagnons, et garantir au maximum de ses super-pouvoir-alchimiques le soleil qui rend tout beau !

Je remercie au passage, nos 2 passeurs d'un jour, pour cette ile perdue : le "semi-PDC" (appellation nouvelle et définitive pour celui qui n'aura fait.... Que la moitié du tout ;-)
Mais avec Oh! combien de maestria !!!!
Et le Maquereau-à-la-tête-de-deja-vu ... dont le breuvage subrepticement ramené dans des fioles exotiques, réchauffe autant le cœur que sa simple présence !

Et merci à ma Damoiselle, si légère et belle dans sa foulée, que ce fut un honneur et un plaisir de lutter aussi pour la rattraper, puis l'accompagner en chantant et riant !

Ainsi s'achève ma Croisade de Malte ! Elle restera pour longtemps dans ma mémoire comme une grande victoire sur moi même.... et les éléments ;-)