" />
DSC06947

frais comme un Bacalhau !

Et de la morue ! On en a mangé quelques fois, à Lisbonne ! J'adore !

Dernier marathon 2010 ( le vingtième pour cette année  ),  dernier caprice touristique : cela fait des années que j'avais envie de visiter cette ville ( n'ayant jamais mis les pieds au Portugal !)
Le "problème" eu été la proximité du marathon de Florence ... Le WE avant ... Où, sous "l'influence" de Lacox et Did, nous nous sommes laissés entraîner .... ;-)
Mais bon... Finalement ... Ce ne sera que le 8 iem parcours en 11 semaines... Mais comme on dit à Marseille : "31 ...32 !"
nous voici donc, encore tout émerveillés de notre 4 iem séjour marathon à Firenze ( mais quand on aime, on ne compte pas ;-) ... Dieu que cette ville est belle !) , nous voici donc pour un trip "low coast" : Nice(avant le lever du soleil)-Munich(sous la neige)-Lisbonne(au soleil)  !

Première impression : Whaou !
Bien sûr, en cette période de pré-Noel, la ville est toute illuminée : et cette soirée découverte de Jeudi soir est un enchantement !
Le reste de notre voyage touristique en sera de même !
Autant dire que cette ville en vaut largement le coup !
Un centre "vieille ville" contrasté : entre petites rues étroites et escarpées de maisons de pêcheurs , sur les flans de 7 collines qui composent la ville , en passant par les belles et grandes avenues bordées des plus belles enseignes , par les splendides places bordées de palaces et autres monuments, par les multiples "promontoires" lieux de découverte aériens de la ville sous-jacente .
De beaux magasins de partout ...
Un secteur ouest le long du Tage dont on ne vante plus l'attrait irrésistible !
Qui n'a pas vu la Tour de Belem ... le Monastère des Hyeronymites ( dont la Nef et surtout le cloitre partage avec le Duomo de Florence la plus vive émotion Architecturale et religieuse qui m'ait été de connaitre!)
Un secteur Est étonnant ! : développé pour l'Expo de 1998 , c'est tout un quartier d'une modernité absolue, qui s'est construit, et continue de croitre autour d'un centre "Vasco de Gama" commercial superbe , un fa-bu-leux Aquarium ! (le 2 iem après Ozaka ..... mais..... Pas de tortues !!!!!) , de multiples halls d'exposition, restaurants, promenades le long du Tage, jardins, buildings modernes .... Etc .
Un quartier "Haut" fait de ruelles investies par de nombreux créateurs, innovateurs, petits Restos toutes tendances ...
Mais que ce soit petite ruelle ou grande promenade : toujours les mêmes petits pavés bicolores sur les trottoirs , simple agencement dans les zones modestes , véritables mosaïques ailleurs ... La marque de fabrique Made in Lisboa ... exportée jusqu'à Macao !
Bref : 5 jours découverte dont on ne regrette pas une minute ( et surtout pas devant les fameux "Pasteis de Nata ou de Belem" petite tartelette craquante spécialité incontournable ! ;-) d'autant que la ville été hyper bien desservie : entre un métro 4 lignes aéré, propre et neuf, des nombreuses lignes de Bus, de tramway, de Trolley, de petites crémaillères, de Taxi pas chers ( en plus l'aéroport est quasiment en centre ville ! à 7.5€ de notre Hotel !)

Le Marathon ? ;-)
Ça, c'est une autre histoire ;-)
Un marathon expo bon enfant et minimaliste (investi par une majorité de Français !) mais on y trouve des chaussettes de recup à 5 € ... des manchons multicolores à 3 € .... Situé sur les lieux du départ marathon (un petit stade au nord de la ville à 2 km et 2 stations de notre Hotel)
Nous craignions la pluie .... Ouf ! Elle ne se sera pas de la partie ! (mais qu'est ce qu'il est tombé l'apres midi ! ) un bon vent, chassant les nuages, nous a même offert un peu de soleil de temps en temps ;-)
Le temps est assez changeant : de très frais ( voir froid) et ensoleillé le vendredi et samedi , il est devenu subitement doux et menaçant pour le reste du séjour .
Un rendez vous raté dans le métro , avec le Palmito, et il ne sera que temps de jeter le vestiaire et de se rendre sur la ligne de départ devant le stade : pas de bousculade .....  ce marathon reste assez confidentiel avec 1107 participants ! Heureusement que le semi viendra, plus tard et plus loin, remplir les rangs des coureurs !
Un parcours ...dont on ne retiendra que quelques passages en centre ville ..... bien qu'en re-regardant mes photos : il n'est pas plus mal que ça ! (finalement : c'est le passage au niveau de la mer le moins enthousiasmant !)
Même en arrivant vers Belem : nous ne verrons que la Tour de loin, le parcours ne longe pas les bords du Tage ;-(
peu ou pas de spectateurs ... un dénivelé casse pattes : ici pas question de faire un PB ! Ça ondule beaucoup sur le premier semi, puis une grande et belle cote les 7 derniers Km !
Bref ...un peu à oublier ... heureusement que l'intérêt de cette destination est ailleurs  !

Pour ma part : j'avais désiré finir ma saison en "Cool Down" , en accompagnant l'ami Palmito ( pas vraiment prêt pour une perf , par la force des choses ! Le destin s'étant acharné contre lui pour annuler ses marathons antérieurs et ses entrainements par soucis de santé et autres catastrophes naturelles !)
Autant dire que je m'y suis amusé, tchatchant avec Moulay et ses amis organisateurs du marathon de Casa ;-) , leur promettant de les revoir à Marrakech le mois prochain .
Rythme tranquille, sans pression ... Cela repose et change de ma série des7 marathons passés : ou les chronos se sont améliorés à chaque fois , et où les négative splits se sont multipliés quasiment à chaque fois aussi ;-)

En croisant ma-tortue esseulée vers le 26 iem km , je n'ai pu résister à faire demi tour pour l'accompagner elle aussi pendant quelques Km ;-) (d'où un "ultra-marathon final de 45 km ;-) )
Je ne repasse pas sur le tapis du demi tour, après la tour de Belem ( les chronos n'y auraient plus rien compris ! ;-)) , et me paye le plaisir sans nom de courir avec ma Princesse, qui m'a si bien accompagné sur ce "challenge" bien involontaire des 8 marathons si rapprochés ( hasard du calendrier ... je n'ose jamais remettre à demain ce que je peux faire aujourd'hui .... Serais je encore vivant demain ???????) 
En bas de la dernière côte de 7km les jambes me démangent .... Et si je pouvais remonter mon Palmito ?????
Allez, banco ! À Donf, la montée ;-) place à la défoulade  !
... Et dans le dernier km, qui vois je devant ? Yess ! Une arrivée main dans la main avec celui que j'ai laissé sauvagement tomber au marathon de Marrakech ... au marathon de Munich ....  ;-)
Quelques minutes plus tard , je refais le demi tour de stade avec ma-tortue chérie : quelle joie de partager ces moments forts d'arrivée de marathon !
1 minute après : le portique d'arrivée avec le chronomètre  s'effondre sous une risée ! Il était temps !

Que ma fille végétarienne ferme les yeux : je confesse un repas de récup avec Jihane et Moulay dans un bel endroit haut perché ( petit train à crémaillère oblige) : un Resto Argentin ... Bien qu'il soit dit partout "pas de protéines" après une course longue .... bien sûûûûr !!!!!
Bref ! Du bonheur pour terminer 2010... Une belle ville, une belle capitale, une belle rencontre, une belle honeymoon ... What else ?