" />
DSC06020

La citrouille : podiums du Luberon

après ma recherche d'un podium sur le marathon de Millau, la semaine dernière (Agrrr .. à 1 minute !) , nous voici dans ce Luberon que j'adore , sur ce parcours nature que j'adore, avec cette organisation parfaite que j'adore (grâce entre autre à Philippe, Sylviane, Rosine, etc .., et les dizaines de bénévoles charmants ) , et cette météo grand soleil que j'adore !

mais , à l'inverse de la semaine dernière , je laisse la Garmin à la maison : mon "Pace Maker" sera ma-tortue-hippie …. le challenge étant, ce jour, d'arriver à courir un marathon dans l' accoutrement qui sera le mien …
et ce n'est pas gagné ! mais alors pas du tout ;-) !
parmi les folies que j'ai faites , la Prom' Classic en Santiag et ce marathon resteront dans le top !

bon , que je vous explique :
il est de tradition, qu'au Luberon les podiums ne se récompensent pas par de vulgaires coupes …. mais par de véritables et savoureuses Citrouilles, spécialités du coin ;-)
l'an dernier Phillipe Page nous en avait gratifié d'une (pour mes 50 ans / 50 marathons, au Luberon) … et je le soupçonne d'avoir choisi la plus énorme … qui nous a bien fait tout le repas de Noêl en plus de moulte Tartes , gratins, soupes, gâteaux … etc etc
ainsi donc … quoi de plus "naturel" que d'imaginer pconvert en Courge du Luberon ? je vous le demande ?…
oui, mais voilà …. on ne trouve pas tel attirail sous le sabot de la première jument venue ! ..

Bref . à la réception de la bête , il est apparu évident que l'histoire allait être sérieusement compliquée !!!
- la baudruche est énorme , gonflée par une petite soufflerie alimentée par un bloc de batteries, tout cela dan une poche interne de la baudruche …. et qui ballotte de façon incontrôlée à chaque pas … j'abandonne de suite l'idée de courir avec …
la solution : remplir l'enveloppe de ballons gonflables .. hélas , le temps et la fermeture de notre magasin préféré de gadget en tous genres ne me permettra pas de faire d'essais avant le départ …. soit : j'aime bien l'inconnu dans les challenges ;-)
- mais surtout … surtout : l'enveloppe est d'un tissu plastifié complètement imperméable , non respirant, et m'enveloppe du cou au dessous des fesses !!!!
rien que de l'essayer à la maison , je vais en 2 min transpirer comme un phoque !!!!! sans parler du "chapeau-feuille+queue" de la courge qui est également en plastique : impossible de porter ça en courant !
si j'ai bien vite remplacé le chapeau par ma perruque rousse avec quelques feuilles factices dessus , il a bien fallu courir avec ma courge (non !! pas la-tortue !!! l'enveloppe de la courge ! pffff !)
bref : je supplie ma-tortue de rester à mes cotés , tant l'histoire me parait impossible … et je crains le malaise rapide ;-(

Un marathon au Luberon : c'est toujours, toujours les mêmes plaisirs : ;-)
- rendez vous à "L'art Glacier" sur les hauts d'Ansouis avec les CLM et CàF :
un glacier qui propose plus de 50 parfums !!! qui va dire non ??? et en plus la beauté magique du lieu ne gâche rien !
- puis la pasta-paella-spectacle équestre à la Bastide des Fontaines à Cadenet : là aussi c'est magnifique et magique !! inratable !!!
ce sera cette année avec Nono's Family & friends (ils vont faire la marche en famille )
- allez, départ marathon à 9h le dimanche ..

je viens de passer une demi heure à gonfler des ballons pour remplir ma baudruche-courge … le résultat est … mitigé !
un peu bossue, la courge ! j'aurais mieux fait de le faire avec une multitude de petits ballons , plutôt qu'avec des gros (1m) , des moyens (50cm) et des petits …mais bon …
par contre la tension me compresse le torse et le ventre ….Whaouf …. ça va être dur !!
qui plus est , et toujours au Luberon , le temps est au beau fixe (on annonce tempête et pluies diluviennes pour demain … mais le Roi-Soleil court aujourd'hui ;-) )
16° au départ, 25° à l'arrivée …. heureusement le vent va forcir en fin de parcours … enfin "heureusement" .. imaginez une boule de 2m de diamètre qui essaye de courir face au vent ou par vent de travers !!!!!

Bref , après la gentille réunion pré-course avec les CàF-CLM (Japhy, Yanne, Betta, Maud, Mireille, Marmottin , Eve…mais aucun sur marathon) c'est le coup d'envoi ..
dés les premiers mètres , et bien sûr , je sue … je sue …. je transpire … je coule …
au 12 iem KM, tout cela ayant coulé le long de mes collants verts , fait "Floc-Floc" dans mes chaussures !!!! tout est trempé !
je bois … je bois … je bois .. un peu de Rosé, mais beaucoup beaucoup d'eau et de boisson énergétiques ….

bien sûr aussi , j'ai envie de pisser au départ …. et là : j'ai compris les obèses … allez trouver quelque chose , et voir quelque chose sous cet énorme "ventre" ;-)
il a fallu, avec l'aide précieuse de ma-tortue un déshabillage en règle … suivi d'un rhabillage au chausse pied ;-) (merci ma chérie !)

bref …. je misais sur un bon 5H .. à condition de ne pas passer la ligne en ambulance …. on a du mettre 5h15 … cooooollllll .. tranquille …. appréciant chaque mètres de ce splendide parcours : le Luberon paresseusement étalé devant nous , sous le soleil de plomb, face aux vignes gorgées de bon raisin …
le passage à Cucuron, dans la vieille ville va poser un problème pour passer sous un porche étroit : la Citrouille ne passe pas ;-)
petit détour de 50m , et le tour est joué .

à l'arrivée : la joie de découvrir que tous les amis, sans exceptions, nous ont attendus !!!! merci , c'était touchant !! Puis Champagne et gâteau pour l'anniversaire de Mr Yanne .. Yesss! belle organisation des filles !
petit saut sur le Podium, avec Philippe Page : une véritable Courge vivante, symbole des podiums du Luberon …. ! ça valait la photo , non ? ;-)
……. et bien sûr …. de nouveau nous retrouverons tout le monde (ou presque) à "L'Art Glacier" … hé hé … mais non , on n'est pas gourmand !

encore une fabuleuse journée pour mon 68 iem marathon (l'an dernier au même endroit : 50 ans / 50 marathons ?…. ça passe vite !!!) … je leur ai dit, sur le podium , la chance qu'ils ont eu de ne pas tomber sur mon 69 iem ;-) (non, n'imaginez pas ;-) ) …. ce sera la semaine prochaine à Bruxelles … sage ??