" />
DSC05311

Le Finlandias ...... Suant !!!

Stockholm , Helsinki, Copenhague ... Des noms qui titillent ma curiosité envers ces pays Nordiques ....
Stockholm était pour 2009 ... Helsinki 2010 .. Copenhague sera pour 2011 ...
Leurs points communs ? Ils se courent l'été ... Et si le temps peut être changeant par ces latitudes, comme à Stockholm ça va être la chaleur le trait dominant !!!

et puis .... Il y a le contexte environnant .... c'est l'été .... les bons petits Restos des douces soirées Raphaeloises , l'attrait de la Plongée matinale en lieu de sortie Càp, la difficulté de l'entraînement en pleine chaleur, la nouvelle piscine at home , une montée du Canigou 15 j avant qui va m'obliger à une bonne semaine de recup pour cause de cuisses destroy ....
Enfin bref ... comme beaucoup d'entre nous : le cœur de l'été n'est pas une période idéale pour rêver avaler un marathon sans les arrêtes ;-)
Et en parlant de poisson, c'est effectivement plus une cure de repas Nordiques qui vont nous gaver avant l'effort, que de glycogene ....
Mais bon.... le tourisme avant tout , non?

Helsinki est une ville dont on a assez vite fait le tour , mais qui présente plusieurs point d'intérêts touristiques tournés vers la mer, et dont on ne va pas se priver ;-)
Outre la gastronomie:
-Les balades le long des rives et des parcs (merci à Jerome pour l'adresse du charmant petit café Regatta en face du Sibelius monument )
-La merveilleuse Croisiere-Repas de 2h30 au coucher du soleil dans l'archipel .... -Whaou ! How Nice and how romantic ;-)
-La superbe matinée de recup dans l'île Saomenlinna en face d'Helsinki : tranquillité, quiétude, beauté des paysages et intérêt historique ... avec en plus la meilleure Pizza au monde à base de cornichons aigres de Finlande ....( oui, ceux que l'on aura plusieurs fois sur le parcours ;-) !!)

Bon, ce n'est pas tout, mais il faut bien le courir ce marathon, non?
Récupération des dossards et Tshirts au comptoir spécial étrangers ( 880 sur 6500 inscrits)
Petit marathon expo bon enfant, on en profite la-tortue et moi pour quelques achats (gourde à main isotherme ;-) )
Il faut noter une grande première chez les Convert : pas de footing la veille matin(panne d'oreiller. ;-) !) et glandage total le matin du marathon ( pour cause de départ à 15h ) on ne va pas quitter la chambre !!!!!!! ( et bien cela ne nous aura été d'aucun bénéfice pour l'épreuve ! .... à moins que, pour les initiés, le syndrome de "Brescia" ne soit responsable Ô_^ )

Bref ... nous sommes un peu rassurés de constater un gentil orage de bon matin, espérant que cela diminuera la chaleur et le cagnard que nous subissons depuis notre arrivée .
Départ vers 13h15 de l'hôtel pour les 2.5 petits km qui nous séparent du site Olympique : non, nous ne prendrons pas le départ depuis l'intérieur du stade ( ni l'arrivée) mais bien devant celui ci ... ( voilà un marathon que lecousin va rayer de sa liste !)
Les vestiaires sont, comme l'avait vécu Palmito, à nos risques et périls, déposés au petit bonheur la chance dans un coin du hall du stade couvert d'en face pour les hommes , et sur les sièges pour les filles ....( mais des bénévoles surveillent que toute personne entrante porte bien un dossard )

Et c'est enfin le coup de feu ! Tout le monde marche tranquillement en attendant de passer sous l'arche .... Cool ...
J'ai perdu ma-tortue de suite en rentrant dans les sas ( enfin : un seul sas, gradué tous les 20 m du temps predictible )
Je l'attend, une fois la ligne passée, pour un petit bisou d'encouragement.... Une minute ... Deux minutes .... en vain ! Snif !
Allez : cette fois ci c'est parti !!!! Yessss ! le ciel reste couvert, une petite brise souffle parfois ... Ce devrait être bon pour un confort de course optimal !

...... Oui mais !!!!! C'est sans compter l' humidité !
Je n' ai pas arrêté de dire à Dany que le climat me faisait penser à la Martinique ! et pour cause : cette chaleur moite, avec 100% d' hygrométrie, est la pire de tout pour l'homéothermie !
La transpiration ne peut pas jouer son rôle de régulateur puisqu'elle ne s'évapore pas !!!! Et pour transpirer .... je transpire !!!!!
J'arrive à courir 10km , et c'est la panne !!! Je suis liquéfié ! L'impression de n'être plus étanche, de me vider par tous mes pores ..
Pourtant je bois ! Ma fidèle gourde à la main, de l'eau et des boissons énergétiques à tous les ravitos ... Je n'arrête pas ...

Au 14 iem ma décision est prise : je vais m'allonger là, sur le gazon qui borde ce petit lac intérieur , et je me laisse mourir.... doucement ... avec ravissement... les bras en croix .... me fondre littéralement et abreuver ce beau gazon qui me tend les bras ....
Et puis ... une brise plus marquée et plus fraiche à cet endroit va discrètement chasser ces pensées liquéfiantes .
Faisons le point : tu n'es pas blessé ? Ton ischio est endormi pour quelques mois, tes cuisses se sont ( enfin) remisent du Canigou , ta côte fêlée ne te gêne que la nuit , tes cloques sous les deux talons ont bien guéri , tes genoux se sont calmés avec la baisse d'entraînement et les séances de danse moins fréquentes .... Alors???
Il faudrait être Eunuque ( au moins) pour trouver un prétexte à une défection Ô_Ô

Et puis l'évidence m'est apparue : quel magnifique , quel extraordinaire, quel impossible challenge de rallier l'arrivée en courant !!!!! Du 14 iem au 42 iem !!!!
Une illumination d'un effort hors du commun !!!!
Mon Everest à moi !!!
Finir ( simplement ) ce marathon !
Quelle volonté m'a t'il fallu ! Quelle abnégation ! Quel courage le plus total, le plus absolu !
Et je l'ai fait ! Si ! Je le jure ! Pour mon 65 iem marathon ! J'en suis arrivé au bout !
En buvant plus de litres d'eau et de boisson énergétique que durant les 64 passés !
En mangeant ces satanés cornichons Finlandais !!! Oui, bon.... J'ai croqué goulument et courageusement dans un .... le vinaigre acide pur a fait fausse route ..... m'a inondé les bronches .... J'ai failli mourir,étouffé, sur le bord de la route ( encore une fois ! et oui!)
Pour vous dire mon état d' entraînement : le muscle qui me fait le plus mal sur le parcours est .... La sangle abdominale !!!! Tellement le bonhomme en a pris du petit bidon de cinquantenaire !
Malgré le ciel un peu couvert, je sens mes épaules bruler, dont la chaleur montante brule à son tour mes oreilles... qui, par irradiation, brule mes tempes ;-)
Détestable sensation de cuisson intérieur ... à courir dans un auto-cuiseur-vapeur !!
Ajoutez à cela un parcours un peu truffé de quelques faux plats, petits ponts, discrètes cotes plus ou moins pentues ....

Au 12 iem km je mets le turbo : je suis une jolie jeune fille qui marche fort ! Je vais lui montrer que les V2 ont des statoréacteurs ! .... Pchuitttte ça a fait ... et le réacteur est tombé en rade ;-( P
Et puis à 4 km la fierté du finisher a enfin rejailli ! Dans un ultime effort, une belle foulée sportive, la tête haute le regard droit , le torse bombé ...pconvert passe la ligne !
Whaou ! Les plus mérités de mes 3h45 sur marathon ! Une victoire personnelle qui vous échappera probablement ;-)
( bon , ceci dit je viens de voir ma place de 50 iem sur 354 de ma catégorie ;-) on se console comme on peut sur la valeur absolue du chrono ... )
La "médaille" sera comme à Stockholm un trophée sous forme de "galette" de 500 g ;-) ... Bel engin pour plomber une poche ;-)

J'attends ma-Dany en surveillant le grand panneau d'affichage qui donne les noms des arrivants au fur et à mesure . Apparemment elle en a bavé autant que moi ;-)
Et pour vous dire le taux d'humidité : mon short en nylon et mon tshirt technique sont encore dégoulinant de sueur plus d'une heure après mon arrivée !!!! ( alors qu'un short nylon sèche en 3 min au vent et en temps normal Ô_Ô )

Et voilà : il y avait le Finlandais volant en la personne de Paavo Nurmi dont la statue trône au niveau de l'arrivée .... Il y aura le Finlandais (pour 5jours)..... Suant !!!