" />
DSC04639


Black-Out a Molsheim

Le rendez vous du Marathon des Vignobles d'Alsace est devenu un must grâce á l'accueil des Alsaciens, de la bonne organisation de ce marathon Vino-Sportif aux multiples ravito de spécialités, de la beauté de son parcours nature passant par les si jolis villages typiques.... Et bien évidemment par l'accueil si gentil d'Anne et Pascal qui font beaucoup pour nous tous, et pour qui nous avons tant de remerciements !

Mon histoire commence curieusement par le vol Nice- Bale Mulhouse ... je suis fébrile. Un début de bronchite m'assomme et prévoyant le coup par de premiers symptômes avant de partir, je me suis muni de 2 boites d'antibiotiques ...
Première prise en sortant de l'aéroport , je n'ai qu'une hâte : de rejoindre le Rosheim- Resort de luxe pour demander á Anne un antipyrétique au plus vite !
Grace à cela, la première soirée Alsacienne fut des plus agréables quand j'aurais précisé également la rencontre de la famille Bikila (avec les  jolies Mireille-Mael )  et de RunninDoum (avec papa et la tendre HL) déjà présents .

Le séjour commence, le samedi matin, comme je l'aime au plus haut point, par un " pèlerinage  " chez Odile, guidé par un  Fabdulux toujours aussi adorable, ne pouvant laisser un pôvre provençal se perdre dans les forets du mont St Odile ! ... Le temps est , comme au Liechtenstein, un vrai temps de montagne (j'adooooore vivre la montagne sous cet aspect fantomatique de brume-bruine-&brouillard tellement nous en sommes sevrés dans le sud )e
Un bref recueillement dans la chapelle des larmes.. Et voilà notre bon Bogey-Samaritaine prêt pour nous redescendre afin de nous éviter un refroidissement dommageable .
Petit bonjour á Catherine d' Ottrot, et pour lui acheter quelques bouteilles de son meilleur nectars ;-) .... Et nous voilà tous réunis pour la plus fabuleuse Pré-Pasta de l'histoire de Courir-le-Monde !
Je me sens mieux, avez le dopage antibio-doliprane forte dose, et , traitant le mal par le mal (ça c'est du tout-pconvert !) : la sortie trail du matin . 
J'ai revêtu ma gentille tenue Maroco-Saharienne pour faire honneur á mes hotes et leurs invités ... Et quels invités !
Nous retrouvons avec une joie non dissimulée les Cri-Cri ( qui ont fourni l'assurance anti pluie pour ce repas d'exterieur), la famille Palmero et Palmera (  l'assurance anti-morosité ... S'il en était besoin !), la famille Pontgib ( l'assurance de quelques bonnes Pontgiberies!), la famille Keiser (l'assurance de ne pas manquer de salade de pomme de terre et de "mirabelle" en pousse café) , la famille Road-Runner (qui a fourni... ses sourcils ;-) ) , la famille CarpeDiem (  leur sourires chaleureux), la famille Basilio-à-lui-tout-seul tellement il occupe l'espace ce gars là ( l'assurance d'avoir un gentil cadeau pour tout le monde!)
Manque Waterlily & edhistoire de même que Nono qui nous rejoindront le soir à la pasta , puis Raph le lendemain .
Anne avait mis les petits plats( en carton) dans les grands, pour nous offrir le plus fabuleux des buffets de mémoire de CLM !
Et quelle ambiance ! l'hymne Alsacien du MVA a résonné en cœur joyeux : un Bombom Stand repris au Kazou ... Et puis une "Boiteuse" de palmero.... qui restera dans la mémoire collective pour des siècles ;-)
La cave de bogey fut bien entamée , bien que je me contentai de deux petits verres de Pinot noir , et d'une lichette de la belle Mirabelle de Keiser .
Passage collectif au marathon expo pour retirer nos dossards : le contrôle de la puce affichant pour Dany et moi un magnifique "Bogeysheim-Club" ;-)
Et c'est déjà l'heure de remettre cela à la pasta-späetzel officielle !
De l'ambiance, ce n'est pas ce qu'il a manquée non plus, anniv' de Chris oblige !
Je suis, pour ma part, encore sous le coup des antibios-doliprane, et resterai relativement sage ... sous les  quolibets de Chris déchaîné .
                   
Départ du marathon à 7h30 ? J'adore ! Moi qui suis un lève tôt, j'aime profiter d'une pleine journée .... celle ci va être "écourtée" à l'insu de mon plein gré !          
Je dois dire que les années passent, et la qualité et l'imagination des déguisements dans le clan CLM atteint des sommets ! .. Pour ne citer qu' un lucky-Chris juché sur son Jolly-Jumper , ou qu'un RunninAvatar plus "vrai" que nature !!!!
Il y a une bande de danseuses du ventre avec la-tortue, laPalmera, Valérie qui accompagnent les coureurs du désert Bikila, Carpediem, ainsi que "Super-Mouloud-Palmero" .....et Bibi : "La Rachid .... celle qui fit d'y l' houïle" ;-) ( une espèce de travelo trans....méditerranéen )
Le couple Cleopartre-Cesarhistoire de toute beauté ! Un Cap'tain-Juan d'une rare élégance , un Bogey-colier à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession ,on ne savait pas qui de Fab-Queen ou de Drag-Raph était la plus folle ????
Quant au chef d'orchestre maître pontgib: il a eu fort a faire a essayer de canaliser musicalement notre Jordy-basili-national-sur-le-retour ;-). Spider-nono reste Fidele à son personnage .
J'aime énormément ce parcours bucolique et c'est un régal de butiner de ravito-oeno-sportif en ravito.....oeno-sportif ! Ben tiens!
Plus raisonnable que l'an dernier, je ne remplis ma gourde de vin blanc (oh.. un fond) qu'après le semi !
Le semi ! Super heureux cette année car j'y retrouve ma fifille et sa belle maman en sages femmes sexy et mon beau fils en infirmier ! la joie avec Dany de courir en famille !iiii
D'autant que, petit à petit, le rythme des zoulous de CLM étant plus rapide que ma Virginie, nous nous retrouvons, notre petit groupe intime, esseulé au milieu des vignes .
Il se passe alors quelque chose de bizarre que je ne comprendrais que plus tard !!!
Pompette ? Oooh oui , mais je n'ai pas l'impression d'avoir exagéré comme l'an dernier où ce fut le plus aérien et euphorique de mes marathons !
Et puis ... Une chute.... deux chutes.... mon Thom de beau fils est là pour me soutenir.
Je cours comme un dératé , mais j'ai la vague sensation de ne plus rien maitriser ...
.………
………
Je me réveille sur la pelouse de Bogey, bien couvert sous une couverture .
Je suis en pleine forme : pas de bouche pâteuse, pas de mal au crâne , les idées claires, je me lève sans perte d'équilibre .juste un peu mal à ce qui semble être une petite entorse et un genou écorché.
J'ai toujours la tenue "d'la Rachid, celle qui fi d' y l'houïle" , mon appareil photo numérique au bras .... je consulte mes photos ......
Et là j'ai le choc de la vie !!!
Je me vois en photo avec une jolie Alsacienne à un ravito, je me vois en photo devant les cigognes de l'entrée de Molsheim (photo traditionnelle de chaque année ), je me vois affalé dans le fossé, je me vois passant la ligne d'arrivée !!, avec Catherine des vins  d' Otrot , puis béat à table lors du repas de recup .....
Oui mais ..... Il y a un hic !!!! Je n'ai absolument AUCUN souvenir de tout ça !!!!!!
Le Black Out total .... L'impression que l'on m'a volé quelques heures de ma vie !!!
Si je ne voyais ces photos je ne le croirais pas !!!

J'aurais tout aussi bien pu violer Fabdulux, ou pire : me faire violer par nos danseuses du ventre !!! J'aurais tout aussi bien avoir égorgé le jolyJumper de cricri sans jamais le savoir ! Ou bruler deux trois voitures avec Super-Mouloud sans que même sous la torture je ne puisse l'avouer !!!!

Le trou noir total , le vide , le néant .
Dany m'a raconté plus tard ma fin de course , moitié rigolant moitié me sermonnant;
Et moi je me sentais à la fois coupable et victime, en colère contre ma bêtise mais aussi en ayant la sensation d'avoir été la victime d' un complot .

Et puis la révélation s'est faite en moi : le coktail détonnant antibiotiques-antipyrétique- alcool m'a si totalement sonné que j'en ai une amnésie absolue !!!!!!!
Bien piètre fin de marathon pour pconvert ! Mais..... Le seul fait de voir les photos prouve que je l'ai vécu , que c'est bien moi qui passe l'arrivée au bout de 42 km (oui, d'accord .... plus sur le cul que franchement debout ;-))
Je suis en quelque sorte sauvé par la technologie numérique !

Je n'ai vraiment pas la sensation d'avoir franchement exagéré sur le bon vin blanc d'Alsace : mais le résultat est là : un énorme coup de matraque aussi brutal dans sa force que dans sa rapidité !
le soir : Yessss ! Flamenkuche à gogo ! Whaou que c'est bon.... D'autant que je suis quasiment "à jeun" de solide depuis hier soir !

Les CLM auront la bonté de ne pas revenir sur ma fin de course , et c'est avec le sentiment d'un WE inoubliable que nous nous séparons !
L'Alsace sera encore un peu dans nos coeur en partant, par un petit crochet par Obernai et Ribeauvillé ... Que c'est beau l'Alsace ;-)

Merci, merci, merci, mille fois à nos hotes Anne, Zoe Pascal et Hugo .
Merci à tous nos GM de CLM
Merci à ma Dany-LaTortue de me supporter y compris dans mes délires ... J'espère qu'elle comprendra la part d'imprévu dont je me suis fait la victime ;-(
Bogey et Anne : à l'an prochain ... à l'eau Claire ... mais surtout à très bientôt à Zermatt ... à l'eau Claire aussi , pour mon 10 iem petit plaisir de 42 km de l'année ;-)