" />
Marrakech : le retour ;-)

Comment résister à l'organisation sans faille des M&M's : à savoir Moulay(palmito) et Mounir , nos deux héros marocains, dont l'efficacité sur place n'a d'égal que leur gentillesse désormais légendaire !
Nous avions tellement apprécié le Marrakech Marathon M&M's Tour (MMMM 2009) l'an dernier, que depuis un an nous n'avions hâte que d'y revenir .

On plante le décor : une bande grossissante de joyeux sportifs dispachès dans plusieurs Riads voisins , des rendez vous Resto et petites douceurs largement partagées, des virées "découverte" tel Essaouira et les contreforts du mont Toubkal : voilà de quoi rendre la notion de course à pied pure et dure au rayon du fantasme ;-)

Comme à chaque fois, dans ces virées marathons étrangers, nous adorons Dany-la-tortue et moi , retrouver nos copains globe trotters, mais aussi faire connaissance de nouveaux amis, parfois presque 'intimes' au travers des nombreux contacts via les forums CLM ( courirlemonde.org)

Un regret : de ne pas y avoir revu les "pressentis" comme l'ami Bogey et Juanita, et ceux qui n'ont pu venir en dernière minute comme Bernard et Francine !
Un plaisir : de faire découvrir cette ville envoutante à mes amis Roxy et Pierre venus courir le semi (sous mes encouragements)... et rencontrer leur regard étonné devant les merveilles de l'architecture Arabo-Andalouse ... ou dans les ruelles des Souks, bien loin de l'ordre propre des états unis qu'ils vénèrent !

Des plaisirs: il va y en avoir à la pelle !
Rencontrer un PP78 & miss toute surprise de se retrouver à Marrakech ;-) ...
Rencontrer roadrunner et Mme : nous ne nous étions jamais croisés non plus .
discuter avec "coucourdejaune" un gars au palmarès impressionnant et d'une force tranquille du même type .... Mieux connaitre Forest Gump et sa délicieuse épouse, pourtant voisin, mais rien ne vaut un bol d'escargot partagé sur la place Jemaa al Fna pour souder quelques liens plus solides !
Se poiler avec Cap'tain loukoum et un Palmero déchainé (as usual) ,
retrouver les bons 'mots à propos' de notre Doum inépuisable dans cet art ..
Revoir notre Capt'tain crochet alias Bikila , et sa superbe petite famille ... (Et c'est peu dire !)
Être entouré des charmantes Capt'ain minette, LN, palmera dans les ruelles étroites des Souks de Swira , et partager avec elles une orgie de grillade de poissons sur le port !
Accueillir la"cousine" surprise du discret Tux , en la personne d'un Garig facétieux .. sous le regard perplexe de Mounir ;-)
Discuter technique CàP et programme à venir avec le groupe soudé des "Colange &co" un bonheur ces 6 la !

Le marathon ?.... Prévu initialement comme première sortie longue de l'année, petite bouée de Noel en prime, va brutalement prendre un aspect plus sportif quand notre imprévisible Palmito m'annonce, la bouche en coeur, qu'il compte sur moi pour un Pace de 3h30 !
Bon ! Challenge de dernière minute ! Moi : on me met sur des rails ... et c'est comme si ma vie en dépendait !
Sortie une heure et demi le samedi matin pour me mettre en condition : je vais maudire ( gentiment ) mes excès carnivores chez Bejgueni pendant une heure, avant de retrouver une foulée plus souple et rapide !
J'aime ces sorties matinales, à la nuit, les veilles de marathon ! Découvrir une ville qui se réveille c'est un peu comme une naissance . Le calme du petit jour contraste si furieusement avec la folie qui va suivre, que c'en est risible ! Et croiser les premiers petits ânes au trot tirant leur petite carriole , rappelle le côtè oriental de ce dernier échauffement ;
Plaisir de notre rassemblement pré course : séance photo du matin fatidique ! Palmero sauve l'honneur des déguisés : en touriste hawaïen : tenue que je vais porter dés dimanche prochain au Nice Monaco comme chaque année - course du soleil oblige !

Ma course va se dérouler en trois phases :
Jusqu'au 13 iem km, et comme toujours toujours : je subis le rythme ! Et c'est mon Palmito qui va me servir de lièvre ! Il remonte gaiement des concurrents dans sa ligne de mire , et j'essaye de le suivre et de garder le bon tempo, donné par notre petit partenaire virtuel de la Garmin 405 ;-( Pffffff..... Je pèse une tonne, et mes semelles sont en plomb ! Grrrrrrr

Au 13 iem : brutalement et encore comme toujours : le turbo s'enclenche ! Je me sens léger et en état euphorique : rien ne m'arrêterait ! Je shoote à tout va dans la palmeraie , me fait prendre en photo devant les dromadaires, revient en arrière pour faire un bon plan de palmito passant devant les bestioles, tape un sprint avec des minots qui veulent rigoler en jouant aux kenyans ... en un mot : je me régale !
Ce n'est plus le cas de mon Palmito ! Si tôt dans la course, vers le 28 iem, je sais et lui aussi, que les dés sont jetés! À mon avis, il ne sert plus à rien d'encourager , la cassure est trop nette . Quelques conseils perso sur l'intérêt de changement radicaux de rythme pour relancer ( et ça marche bien pour moi) mais je vais le laisser , partir en point de mire et espérer que ça va peut être lui permettre de retrouver ce 3 iem souffle qui, parfois, miraculeusement survient (?)
Je rattrape petit à petit la minute et demi de retard sur le partenaire virtuel ...

Et vient la 3 iem phase : les longues lignes droites de la fin !
Il s'agit alors de "survie" .... Oui mais de survie active ! Pas question de perdre en qq km le bénéfice de toute une course ! Il faut coûte que coûte garder sa position !
La solution : la rage, la relance permanente, doubler systématiquement le concurrent devant soi ( qui ralentit en général ... comme il est de mise en fin de parcours)
Deux d'entre eux vont me reconnaitre au travers de mon blog et de mes accoutrements passés ! Je les remercie de m'en avoir fait part : ça boost , ça fait plaisir, et ce petit clin d'oeil m'aide souvent .
Enfin enfin !!! La ligne d'arrivée est là .... Et malgré les 500 m de trop du parcours ( tous les GPS sont d'accord) j'arrive à conserver mon temps prévu de 3h30 .

Un clin d'oeil amusant de notre victoire à Mounir et moi même sur le maléfique 5 Toes , toujours en quête d'un bon orage à nous envoyer sur un parcours marathon , comme à Marseille ou il m'a battu à plate couture sur ce petit jeu là ;-) ... Et bien non ! Beau temps , température agréable voir un peu chaude sur la fin . Notre seule concession ?: une bruine d'on ne sais où , de 5 sec chrono alors que tous sont arrivés ;-) hihi on se marre de sa maigre consolation ;-)

Encore une fois je cale devant la proposition Hammam ! Préférant un petit casse croute-bière avec mon Pote Pierre , en attendant .... le repas collectif au Riad ( copieux et délicieux ! ) se terminant par les douceurs diverses et traditionnelles des CLM .... Et la petite mirabelle estampillée CLM de l'ami Keyser ;-)

Le reste du séjour (de la Honeymoon ? ;-) ) sera une succession de km et km dans les Souks , avec les achats inévitables et intéressants que l'on peut y faire ( cuir et autres babioles)
et les visites passionnantes des diverses palais et autres Medersa !

On en revient encore une fois tout chose ... nostalgiques et déjà impatient de l'édition 2011 .... avec Bernard , Francine , Bogey, Juanita .... Et TOUS les autres ..... Promis ??????