" />
Stockholm 2009 : Vas-y, Vasa !

J'avais lu, comme tout le monde, l'aventure du "Vasa" : cette épave de 1628 retrouvée intacte, puisque coulée le jour de sa mise a l'eau, et parfaitement conservée dans la vase de la baie de Stockholm ...
Déjà, jeune diplômé de médecine de la plongée , je rêvais de la contempler  !... 30 ans après, ce rêve va être réalisé !
Les recits récents de mes compères de course a pied vont achever de me décider à emmener ma-tortue en honeymoon ... A nous la Suede !

Le temps de prendre la decision....et les dossards sont tous vendus !... Qu'à cela ne tienne, Elisabeth de "sportifs à bord" renfloura  notre WE presque à l'eau, avec 2 places + extension de 2 nuits (faut bien le temps de visiter , tant qu'à faire !) ... et tout ceci pendant la pasta de Marrakech ;-)

Ce marathon va conclure un mois de mai fabuleux : avec le Trail off de  Porquerolles pour le premier Mai, le marathon du louvre ( Lille- Lens) le We après, puis le trail off de la sainte Victoire organise par l'adorable Colange, suivi du trail Off de l'Esterel ! Ouf ! Que de WE bien remplis !
La forme et là... Pas de blessures ( mise a part les traditionnelles tensions dans mes ischio meurtris )

La météo semble bonne , avec soleil et 18 degrés annoncés ! ( la suite réservera des surprises )
Effectivement, nous arrivons par grand soleil : la ville nous plaît aussitôt ! Un chapelet d'îles compose Stockholm(14) dont les 5 principales offrent toutes un charme particulier !
L'hôtel choisi par Elisabeth(l'Amarenten) est central , à 5 min de la gare (et 1/2 h de marche tranquille du départ marathon)

On est frappé par le calme de la cité : en fait, les circuits piétons et vélo étant différents de ceux des voitures ( bord de quais, sous les ponts, voies cyclables partout...) expliquent en partie cette impression !
Et puis.., les Suedoises !!! Des blondes partout ! Belles filles , belles joues, belle nattes !
Et elles sont toutes enceintes !!! Enfin presque ;-) ... Et toutes du même mois ! Ou alors : elle ont toutes les même enfants du même âge !
Il semble que la "fenêtre procréation" soit limité en Suede !
Et puis ... Puisqu'il fait grand soleil , les fleurs sont aux balcons !
Les corsages sont exposés au max!
Un détail amusant: les terrasses des cafes restaurants sont pleines , mais il y a une couverture sur chaque chaise, pour la soirée plus fraîche ! Nous en profiterons pour notre repas en amoureux post marathon , au bord de l'eau dans une charmante guinguette !  
autre détail : la nuit "tombe" (lentement ...) vers 23h ..... et à 3h du matin il commence à faire jour !!!! le rêve ! on ne peut pas importer cela à Saint Raphaël , non ? ;-)
  
La nouveauté de ce parcours, va être pour nous, un départ l'après midi à 14 h ...
Bon petit dej à 8h, puis plus rien jusqu'au départ , mis à part le malto que je sirote pour m'hydrater également ...
Parcequ'il va falloir se rendre a l'évidence !!!! Déjà tôt le matin en balade cool le soleil cogne comme un sourd !
Le fond de l'air n'est pas bouillant... il ferait même frais a l'ombre ... Mais au soleil c'est dingue comme ça brûle !!! à croire que la Suède est plus prés des étoiles !!!
nous rejoignons le départ avec le groupe de SàB, par une gentille promenade en ville , histoire de visiter encore des endroits inconnus ;
Seance photo devant le fameux " Stadion" des JO de 1912 ( ou nous arriverons) et on va déposer notre vestiaire.

La zone de départ et d'arrivée est top ! Belle ambiance, un immense stade de pelouse artificielle bien confortable, une organisation sans faille ! Des toilettes par dizaines, une foule énorme  , on distribue des bouteilles d'eau ...
Whaou ! Ça le fait ! Vivement le départ !
Je ne sais pas trop quel rythme prendre ... Prudent, je règle mon partenaire virtuel de la gatmin 405 sur 3h30... On verra bien ...

En fait : des le 5iem km, c'est tout vu !
Il fait une belle canicule !!!! (29° révélés sur le site après coup) et le parcours est très exposé! Des passages sous les arbres parfois , mais beaucoup beaucoup de soleil !!! Et nondjedjiou qu'est ce qu'il cogne ! c'est dingue la différence entre les zones d'ombre et de soleil !
Je prend un rythme " entrainement" et ne vais plus consulter le chrono jusqu'à l'arrivée !
La gestion de la chaleur est extraordinaire ! Bravo l'organisation ! Superbe ! De l'eau bien plus que tous les 5 km habituels , de nombreuses douches ponctuent le tracé, des abreuvoirs multiples ou coule à torrent une belle eau glacée, en plus de ravito de boissons énergétiques ( où je re-remplis 3 fois ma gourde a main) , un ravito de soupe à l'oignon salée sera une surprise (efficace) pour se rehydrater !  

L'ambiance est top ! Des orchestres, des chorales, des sonos, du public, des danseuses Bresiliennes, des pompom girls, des percussions !Whaou ! Ça encourage de partout !
Avec la chaleur, je me traîne ! J'ai l'impression de m'être trompé ce matin , et d'avoir enfilé par erreur les fesses de maTortue ;-) 
Je suis lourdeau ... Sans punch ... je transpire à gros bouillons, malgré une tenue hyper légère (débardeur du MB et short . J'innove de nouvelles jambières de contention que je benis)pour une fois : non déguisé ! Un exploit ;-)

Le parcours passe par le sommet d'une petite colline , puis descend en ville , passe par une rampe sous les voies rapides avant de remonter pour une deuxième boucle légèrement différente. Avec quelques faux plat pour corser le tout ... Pas franchement vallonné ... Mais pas plat-plat ! Et quand la chaleur est là .... La difficulté n'en est que décuplée !
Le tracé est beau ! Entre campagne et charme de la vielle ville ! LaTortue va aussi apprécier !     
Je plonge la tête en entier dans les "abreuvoirs" d'eau glacée : un régal !
Il y a de nombreuses féminines , me semble t il ! Jeunes en majorité ...
L'arrivée va être un soulagement dans la beauté de ce stade mythique !

3h33 : le temps qu'il ma fallu pour gagner ce trophée : et oui , pas de médaille mais un trophée, commme à Ajaccio ( une sorte de grosse médaille sans anneau )
On récupére le Tshirt de finisher par des sas , bien organisés - après avoir rendu la puce .
Un bon casse croûte est distribué : y'a pas a dire : belle organisation !
Meilleur moment de la journee: Je vais faire une sieste d'une heure en slip, sur la pelouse articielle, en plein soleil, en attendant ma douce tortue! Le pied !

Le lendemain: tout va bien ! Pour avoir bu comme un trou , et ne pas avoir forcé outre mesure, pas de douleurs! la recup sera simple !
Visite de l'île du sud .... Et surtout : repas avec kecily et kristof que nous retrouvons avec joie !!!! Ils nous ont réservé une table dans un joli resto végétarien sur les hauteurs de cette île qui domine toute la baie! La vue est superbe !
Kecily a un peu amélioré son chrono sur 42 km ! 3h12 par cette chaleur et ce parcours c'est inesperé !
J'aime beaucoup la compagnie de ce couple attachant, qui prouve par leur mode de vie, que l'on peut performer hors des contraintes habituelles et des conseils édictés comme règles absolues par nos entraineurs .... Et j'adhère , à ma façon , à cette voie "bis" , à cette manière de cultiver la différence ...
On va faire durer ce bon moment par une balade " endorphine" dans les jolies rues de "Soder" avant de leur souhaiter avec envie, une bonne route ... Qui va passer par une île sauvage de l'archipel Nordique, pour une petite semaine de trail ...

Le lundi : croisière ! Cela devient une habitude d'après marathon !
Comme après Chicago, Boston, Berlin, le MVA, le Louvre, Québec ... Rien de tel qu'une promenade en bateau ! Et la dans la baie de Stockholm : c'est evidemment incontornable !! La vue de la ville au ras de l'eau est de toute beauté !!!
Nous profitons des habitudes culinaires locales : poissons à tous les repas ! Harrengs,saumon sous toutes ses formes .. Une orgie !

Le mardi : changement brutal de climat ! Pluie à verse , température glaciale 11 degrés : ils annoncent 4 degrés pour la suite de la semaine !!!!!! (la-tortue dit qu'elle aurait pété les chronos !!! yess!!)
Heureusement : c'est pour nous la phase "musée" ... Et entre le National, le convoité "Vasa", celui d'archi et des arts Nordic , sans parler des cathédrales ... On va être à l'abri !

Petite aparté : c'est tout de même extraordinaire cette habitude de TOUS nos marathons :
Canicule le jour de la course !!! Entre des jours de pluie et de froid glacial !!!
Que ce soit a NY, Boston, sanDiego, Big Sur, Chicago, Barcelone, le Louvre, Londres ... Je peux quasiment les citer tous ! Toujours le même scénario !!   
Mis à part deux exceptions notables , et pour cause !!!   : car , selon l'adage : "Nul n'est prophète en son Pays", je vais faire celui de Marrakech (au Maghreb où je suis né)   , et celui de Marseille (ma ville d'adoption) sous la pluie !! partout ailleurs le soleil va me poursuivre avec acharnement !!

et voilà ... 5 jours d'une Suède qui nous a conquis !
pas mécontent non plus d'avoir connu , aussi , Stockholm sous un temps Suédois !  ( comme j'adore la montagne l'hiver sous un temps de saison : càd par temps de neige , la mer par tempête ).... le vrai visage de Stockholm : plafond bas , cyclistes pédalant avec l'énergie des congelés, la mer aplanie sous le crépitement des ondées , tout cela nous a donné une idée de l'hiver Suédois ....
denier petit jeu à l'aéroport : dépenser, comme des gamins, les ultimes "couronnes" .... on va terminer pile poil au "centime" prés , les poches vides ... en grand fou rire ! .... et avec 4 chocolats ;-)