" />
Provence-Lubéron 2004 : 2 coureurs pour un podium !

"conversation autour du marathon de Provence-Luberon .....



pconvert :
tu ne m ' en veux pas , dis ,la-tortue ? de t ' avoir entraînée dans ce difficile marathon de Provence-Luberon ? surtout que c ' était notre troisième en trois mois , apres le Médoc en septembre et Chicago en octobre ! remarque : que du bonheur que tout cela ! ce sont tout de même les 2 plus beaux au monde , chacun dans son genre ... et ce marathon du Luberon , cité parmi les 40 super jours de fête à ne pas manquer de Jogging international , devait finir dans la joie cet automne si sportif ! et en plus personne de CLM ne le connaissait !!! il a bien fallu que nous nous dévouions pour leur en faire le compte rendu , non

la-tortue :
Vallonné !! , j ' aurais du m ' intéresser plus sérieusement à la définition du terme " Vallonné " avant de m 'inscrire , mais au final ce marathon ne démérite pas son appellation de super jour de fête . tout commence la veille , au marathon expo , au retrait des dossards , où le ton est d ' emblée donné : 2 bouteilles de cuvée spéciale marathon par inscription au 42 km ! ( les pauvres semi n' en auront qu' une! passons sur les 10km qui courront à l ' eau claire )

pconvert :
en parlant de vin , il était zarbi non ? le vin que nous avons goutté à la Gouleyade en fin d ' après midi , en ville à Pertuis !

la-tortue :
bien sure , bipède sans cervelle ! en fait il s ' agissait du vin bourru : le moût de raisin à peine fermenté , troublé par la lie ! cette fête du commensal de la truffe et de la vigne , était d' ailleurs bien organisée , avec une jolie chorale de provençales en habits , et l' intronisation de l ' organisateur du marathon du Medoc plaçait bien cette épreuve du Luberon dans la continuité de l ' esprit convivial , oenologique et sportif , comme on l ' aime ....

pconvert :
remarque , la soirée Paella , à la bastide des fontaines à Cadenet était elle aussi une belle réussite ! on a pu y voir " danser " de magnifiques chevaux , esquisser à notre tour quelques pas de " biguine " et autres danses , apres avoir vraiment bien mangé .... et goûté cette cuvée spéciale marathon , de quoi bien nous mettre en jambe pour le lendemain .

la-tortue :
parlons en , justement , du lendemain ! je craignais le mistral que l ' on nous promettait , à cause de mon grand chapeau , élément incontournable de mon déguisement de Provençale ; par bonheur, à notre réveil , on a pu découvrir un ciel immaculé sans un souffle de vent , mais que la température avait chuté !

pconvert :
et bien tant mieux ! n ' oublie pas que j ' était aussi déguisé en Provençal , et que cette fraîcheur nous a permis de supporter nos manches longues . c ' était d ' ailleurs amusant de voir l ' étonnement des autres sportifs au petit déjeuné de ce charmant hotel de Lourmarin , à 20 km du départ , où nous avons passé la nuit . Le village n ' est plus à décrire non plus , son coté typique provençal est un ravissement ....

la-tortue :v
il n' était pas mal organisé ce départ ! tout d ' abord les 10km à 9h , ils étaient environ 800 je crois ? puis nous , les marathoniens à 9h25 : à peut prés 500 , et enfin le gros du peloton ; les semis , 1100 participants à 9h50 , suivis de peu par les marcheurs ; on a pu remarquer dans chaque groupes , un certain nombres de déguisés , probablement pas assez au goût des organisateurs ....

pconvert :
contrairement au semi et au 10 km , dont le parcours était relativement roulant , c ' est un fait que le marathon était bien " vallonné " ! mais que le parcours est beau ! as tu vu comme tous les paysages du Luberon nous ont été offerts ? les petites routes de campagnes au milieux des coteaux couleur d ' automne , le tour de l ' étang de la Bonde après ce passage en forêt , les châteaux des cotes du luberon , les petits villages , notamment celui charmant de Cucuron avec son grand bassin sur la place centrale , sous les platanes ...

la-tortue :
oui , et que dire des ravitaillements ! dés les premiers on est dans l ' ambiance : servis par des bénévoles en clowns , en sorcières , et autres oiseaux rares , à coté des rafraîchissements plus classiques : eau , coca , boisson énergétique et fruits secs , il y avait de temps en temps sandwichs au pâté avec son canon de rouge , et meme de la daube provençale à l ' étang , sous la musique des orchestres ! mais soyons honnêtes : se sont surtout les semis qui se sont régalés , car on a rapidement réalisé que sur le marathon , il fallait être un minimum sérieux si on voulait en atteindre le bout ! c 'est vraiment sur ce type de parcours que toute la détermination du coureur de fond prend sa valeur ...

pconvert :
tu l ' as dit ! ici , plus question de performance ! on regarde le chrono une fois au semi ... et l' autre à l ' arrivée ... c ' est une course un peu entre trail et marathon ... le plaisir des yeux et de l ' effort , sans la pression du temps qui passe .... la succession de cotes , faux plats , chemins , raidillons , ne permet pas une gestion calculée de l' endurance , et je pense qu 'il vaut mieux etre bien entraînés comme on l ' était pour le terminer sans trop de souffrances . je crois que tu as fait comme moi : entre 20 min et 1/2 h de plus que notre temps habituel ; et si nos amis de CLM le programme pour l ' an prochain , c ' est sur cette base qu' il faudra compter non

la-tortue :
en effet , tu as mis 3h27 pour une base de 3h à 3h07 , et moi 4h30 pour une base de 4h . mais à l ' arrivée 2 bonnes surprises nous attendait ! apres une petite collation dans le très très beau site de la tour d ' Aigues , et la récupération de nos vestiaires , on s ' est vu remettre le premier prix du plus beau déguisement : 2 dossards pour le Médoc , par son organisateur lui meme ! Youpiiii ; la deuxième c 'était , outre encore une cuvée spéciale chacun pour avoir été déguisé , la tres bonne daube provençale , au soleil sur de grandes tables ; (bon , 6€ la part , mais cela en valait le coup , non ?) la remise des prix est auusi bien organisée , car espacée dans le temps : le 10 km vers 13h , le semi vers 13h30 pendant que le gros du marathon arrive , puis le marathon , pendant que le semi rentre en navettes sur Pertuis , le départ

pconvert :
bon , alors ? sans regrets

la-tortue :
non , tortionnaire ! il fallait le vivre , le faire , et le vaincre se sacré marathon ; alors , pour ceux de CLM : allez y faire la fete l' an prochain , mais plaisir-plaisir ! pas question de chrono ou de cardiofrequencemetre , on y va pour le magnifique Luberon , son bon vin , et c ' est l ' occasion de se déguiser pour courir sans se prendre la tete en performance .

pconvert
36Marathons courus

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Re: Provence-Lubéron 2004 : 2 coureurs pour un podium !
par soleia le Mercredi 10 novembre 2004 @ 21:38:51
[ Informations sur l'auteur ] http://pageperso.aol.fr/amdsandrini/mapage/assosportsdeplein

Trop bien votre récit, d'autant que j'y étais... un peu !

Tout ça m'a donné envie de le faire un jour avec vous et d'autres CLM !

En tout cas, Rv est pris pour le Médoc 2005, j'y serai !

Soleia


Re: Provence-Lubéron 2004 : 2 coureurs pour un podium !
par marathonman le Samedi 13 novembre 2004 @ 08:51:55
bonjour! je suis le diable!j'ai fait quelques km (vers le 38e) avec madame;elle souffrait et ..moi aussi!j'avais prévu 4h et j'ai fait 4h18,surpris du "vallonné":car pour etre vallonné,c'etait ...très vallonné!!mais quelle ambiance!je cours lyon et ça n'a rien à voir!sympathie tout le long,pas le moindre incident,la moindre attitude à regretter;accueil,bénévoles,coureurs,spectateurs..!les déguisements étaient nombreux;je regrette juste de ne trouver que peu de photos sur le site; connaissez vous un site ou je peux en trouver?mon costume de diable a eu beaucoup de succès tout le long du parcours(il est vrai que courir avec..une queue de 1m50..!)au plaisir d'echanger et surtout si vous pouviez avoir des photos...merci par avance
et vive le marathon du lubéron