" />
au cours d 'une petite interview vidéo par l'organisation du Marathon du Luberon , voici , un peu plus développé , ce que je leur ai répondu ....

Luberon ? vous avez dit Luberon ?...

L ..... comme :
Luminosité exceptionnelle de l'atmosphère de cette région du Sud !
après un bon coup de Mistral (il faisait glacial la veille , avec un vent à décorner les boeufs !) , cette journée de dimanche a été véritablement exceptionnelle !!!
pendant tout le parcours , le ciel est resté d'un bleu immaculé , d 'une pureté cristalline ! pas le moindre effet de brume , pas le moindre micro-nuage ... un ciel lavé de toute pollution , de toute humidité ..
La température, au départ de 2° au levé , s 'est rapidement trouvé très très agréable au soleil levant , du fait de l'absence totale de vent , en ce début de matinée , et s 'est stabilisée au alentour de 15 à 18° dans la matinée .. idéal pour des coureurs à pied !
ce beau temps nous à permis de profiter de la terrasse , pour la Gélati-party post marathon , dans un petit coin de Paradis du Luberon au sommet d' une colline dominant la plaine boisée , à 6km de Pertuis , chez un artisan Glacier proposant des dizaines de saveurs différentes ... un bonheur total , ajoutant les endorphines .. aux endorphines ! ;-)
U .... comme :
Universalité de la course à pied ...
entre 18 à 20 nationalités différentes étaient inscrite à ce marathon !
le Luberon est un endroit charmant , un écrin mettant en valeur des petits villages perchés , comme autant de diamants au bout de leurs griffes ...
entre Manosque et Cavaillon , comment de ne pas s' extasier devant les villages perchés de Ansuis, Bonnieux, Lacoste, Gordes, la tour d' Aigues où arrive ce marathon !
comment ne pas s ' émerveiller devant les Ocres de Roussillon ? le colorado Provençal de Rustrel ???
comment ne pas être admiratif de ces constructions de pierres sèches , sans aucun mortier, que sont les Bories de Gordes ?
nous l'avions entièrement parcouru en vélo tandem de route , avec la-tortue , en trois étapes de 100 km , avant notre premier marathon là bas , et avions été conquis par la beauté des paysages (et la qualité du parcours vélo, hyper bien fléché et conçu par le conseil général du Vaucluse ! bravo à cette réalisation !!)
B ... comme :
Bonheur , bien sûr !
on ne refait pas 5 fois de suite un marathon , si le bonheur total n'est pas au rendez vous!
l' organisation demande des déguisés !!! ce n'est pas tombé : ni dans l'oreille d'un sourd , ni d 'un ingrat !
je l' ai couru en Drag Queen !(cette année ) , en Hippies ! , en "Peter Pan"! , en danseur de Flamenco ! en Provençal ! (ce qui nous a valu de gagner, avec la-tortue ma Provençale de Marseille , le prix des plus beaux déguisés .... avec un dossard pour le Médoc à la clef ! ;-) )
j' ai en l' occasion d ' écrire en 2006 , combien le bonheur et l' enthousiasme , pouvait etre autant partagé entre celui du Luberon et celui de New York couru 15 jours après ! comment ?!.. dirons certains ? comparer le plus "beau" marathon au monde avec un illustre inconnu ? ...
et bien oui ! comme quoi le bonheur n' est pas toujours à chercher bien loin !
E ..... comme :
Endurance ... et Endorphines !
j'adore cette distance de 42 km, on l'on a le temps de vivre une endurance "active" , un sprint sur 42 bornes à s'en faire péter la gargamelle !
une espèce d 'euphorie sportive , à donf , sur un parcours, ici, exigeant ! physique! vallonné ! varié! entre route , ruelle, chemin , sentier, vignes, village...
une distance où l'on ne sait jamais comment on va arriver ?.... où jamais rien n'est gagné d'avance ? où tout peut arriver : de la blessure au passage à vide, de la victoire flamboyante à la simple victoire d' avoir fini , tout bonnement !
je cours déguisé ... mais "je cours" ! ... autant au MVA ou au Médoc le plaisir vient de courir entre potes , autant ce parcours physique m'inspire dans l' effort !
pas de chrono (jamais regardé la montre sur ce parcours!) , pas de planification (il est trop vallonné pour les moindres temps de passage ), tout à l ' estime ... entre la possibilité de dérouler que nous offre le terrain (pas évident entre les vignes , plus sur les portions bitumées ), la gestion de l'effort des montées parfois longues !!
3h27 pour ma première participation en 2004 ... 3h27 pour ma 5ieme participation(et la prem's en V2) .... voilà qui devrait me rassurer sur mon état physique ;-)
R.... comme :
Réussite de cette belle organisation !
pouvoir organiser en même temps un 10 km CàP , un semi marathon , un marathon Duo , un Marathon et une marche de 10 ou 20 km !!!
moi je dis ; Bravo !
et tout cela s 'enchaîne sans heurt , sans bousculade , sans gags, au départ de Pertuis , avec des arrivées étagées , des remises de prix par catégories d 'heures en heures , dans une bonne humeur permanente , sur la place du magnifique site de la Tour d' Aigues ... pendant que tous se restaurent d'une bonne daube Provençale au soleil d 'automne !!!
chapeau !
O .... comme :
Oenologie !!!
cette belle organisation est le lieu idéal pour faire connaître les bons vins des côtes du Luberon !
une région viticole à ne pas négliger ... et je ne suis pas de ceux qui vont la négliger !
en particulier sur le parcours lui même !
nous traverserons plusieurs domaines , dont le trés beau château Saint Esteve de Néri à Ansuis : un endroit que j'adore : orchestre de Jazz ou classique selon les années ... et bonne dégustation de vin à la clef !
il faut parfois (souvent ?) demander ou se cache le vin aux ravitos ;-) .... et le plus souvent il est là , tentateur !
le vin est un dopant assez exceptionnel , qui est tombé en désuétude , mais qui a fait les beaux jours, au début du siècle, de quelques sportifs ! et je peux témoigner que , tant que l'on court , l'effet stimulant est garanti ... mais surtout : ne pas relâcher l'effort !!!! il faut brûler l'alcool au fur et à mesure qu'il coule dans les veines ... sinon ....
N ... comme :
Nouveauté de ce parcours 2008 :
remanié à 70% selon l'organisation , il a gagné en coté nature , plus de chemins , de sentiers autour de l' étang de la Bonde, de pistes entre les vignes , de petites routes vicinales , voir de traces dans les champs !!! style cross-country ! étonnant !
un passage dans le village de Cucuron , qui a évité la grande rue habituelle , pour emprunter un dédale de ruelles étroites , autant de passages pour faire découvrir et apprécier le charme des vieux villages Provençaux , l'authenticité de cette région de la France profonde !
enfin une arrivée sur la Tour D'Aigues qui a évité aussi la longue ligne droite terminale , pour passer par les champs... et avoir la surprise de se retrouver brutalement devant l'arche d' arrivée ... comme tout surpris que ce soit déjà fini !
N comme Nirvana de ce cocktail détonnant : soleil + vin + endorphines + déguisement + rencontre avec les copains qui jouent le jeu de ce "bal costumé sportif "
comme au Médoc , comme au marathon des vignobles d' Alsace , le plaisir de courir sans se prendre trop au sérieux ...

 
Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par Palmito le Mardi 07 octobre 2008 @ 07:24:42

Toutes les lettres de L U B E R O N sont donc finalement à retenir. Au dela des qualificatifs, je garde 1 sourire à la lecture d'une expression "se faire peter la gargamelle"... y'a pas dire, c'est convert qui court, c est les autres qui degustent (je veux dire par la qu'on voyage un peu a travers tes aventures, tes récits et ... tes deguisements), biz à la miss. Palmito. PS : J'attends tjs la photo post marathon...


Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par Barbie le Mardi 07 octobre 2008 @ 08:15:07
Qu'est ce que tu veux dire à ça... tu enchaines les marathons comme d'autres les sudokus devant Derrick... je plains les petits enfants qui ne vont jamais réussir à rattraper Papy et les oeufs kinder qu'il aura planquer dans son chapeau !!! Barbie
 
Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par Erwann le Mardi 07 octobre 2008 @ 09:19:09
 
Il sait donner envie, le bougre ! Qu'un type qui fait trois fois le tour du monde par an choisisse de courir ici quatre ans de suite, il doit y avoir une bonne raison, voire plusieurs ! Convention d'automne CLM 2009 ?


 
Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par pontgib le Mardi 07 octobre 2008 @ 09:53:27
 
Pourquoi ferais je un cr aprés avoir lu celui ci? rien a rajouter, si ce n'est que j'ai mis quelques visages de plus sur des pseudos.Ce type de marathon me convient de + en +, pas de pression chrono juste le plaisir et la découverte d'une région superbe.Merci de m'avoir vanté ce marathon et donné envie de le faire . Que du bon.


Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par ChrisF67 (christian( )a2s.fr) le Mardi 07 octobre 2008 @ 10:52:13
 
C'est à regretter de ne pas l'avoir fait ! Ton dernier "N" me plait bien... Avec une poitrine comme celle que tu avais, profilée et aérodynamique, tu ne peux que faire un bon chrono ! A+

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par basilio (chevaleresque_75@hotmail.com) le Mardi 07 octobre 2008 @ 11:08:46
 
Félicitations pour ce beau compte rendu qui apporte bien la preuve qu'il n'y pas de priorité entre découverte, rencontre, sport et plaisir de s'amuser .Bravo pour ta belle performance,le plus beau marathon du monde serait ce au final celui çi?

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par RunninDoum le Mardi 07 octobre 2008 @ 12:53:53
 
Je constate avec plaisir que ta gargamelle a survécu à l'épreuve !... et je note Lubéron dans les pas_faits_à_faire, puis sans doute après dans les faits_à_refaire !! à bientôt...

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N ! )
par did06 le Mardi 07 octobre 2008 @ 15:37:00
 
C'est bien résumé l'esprit " du Lubéron ": un marathon du terroir sans fioritures ni paillettes , que de la bonne humeur et en plus une météo sur mesure . Allez ! L'année prochaine on y retourne !

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par edhistoire le Mardi 07 octobre 2008 @ 18:57:14
 
Quel bonheur de lire ou d'écouter les gens pénétrés par leur sujet. Sûr que celui-là, tu l 'aimes. Et à te lire, je me dis que tu pourrais bien finir par faire des émules, surtout si, comme tu me l'apprends, il y a de jolies choses à boire, recommandées en plus par le corps médical.


Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par bogeyman le Mardi 07 octobre 2008 @ 20:06:39
 
Allez, je m'avoue vaincu papy. Tu as encore gagné : je le mets sur ma liste pour 2010 (2009 est pris par Venise). Trop envie de remanger des glaces chez Périère.
 
Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par chjou2 le Mardi 07 octobre 2008 @ 20:16:23
 
Ah Pierre après un tel récit, il va falloir que je le case au plus vite dans mon calendrier !!!!!!

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par PP78 le Mardi 07 octobre 2008 @ 21:19:24
 
"j'adore cette distance de 42 km" ... en effet , ton calendrier m'impressionne ! Mais c'est certain pour que tu y reviennes 5 fois , celui ci doit valoir son pesant de ... côtes du Lubéron ? Bravo ...en attendant le prochain !


Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par symphorien le Mardi 07 octobre 2008 @ 22:17:15
 
Un vrai dépliant touristique ce CR! Je vois que tu l'apprécie vraiment celui là au même titre que son illustre modèle du Médoc! Tu as fait très fort en V2 et heureusement pour le vainqueur de catégorie que tu étais déguisé sinon...

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par colange le Mercredi 08 octobre 2008 @ 18:04:47
 
L Lu avec beaucoup de plaisir U Unique , toi et la tortue vous êtes uniques ! B Bravo , encore une fois pour ce super récit , et pour ta course ,évidemment E Emerveillée par la beauté de ce parcours si bien décrit R Récuprez bien avant Nice O On a beaucoup pensé à vous pendant que nous travaillions N Nature , course , bonne humeur , temps , tout était réuni pour que ce soit le NIRVANA a très bienot !

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par pconvert le Mercredi 08 octobre 2008 @ 19:50:22

mdr ! colange ... je t'adore !

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N ! )
par pierval le Mercredi 08 octobre 2008 @ 19:55:44
 
Bravo pour ce descriptif qui met en appétit, au sens propre comme au figuré.... Il existe aussi dans le Nord des courses où les ravitaillements se font à la bière locale, c'est assez sympathique aussi ma foi pour découvrir les trésors locaux....

Re: Luberon 2008: L-U-B-E-R-O-N !
par lacox le Mardi 14 octobre 2008 @ 22:53:29
 
Le LUBERON, une course : Ludique, Unique, Belle, Exigeante, Royale, (avec 1) Olibrius : 1 OPH Olé Olé, (1 vrai) Nectar. un petit régal cette course ! alors, à l'année prochaine ! Lacox enchantée