" />

DSC00758

À'ment'donné ! Faux bien courir un peu ?!

Demandez aux Biterrois ..Vous savez ? Ces gens qui aiment la Féria, la Fiesta ou le Festaïre .... Allez, par exemple à un Palmero ..
Demander lui : pourquoi un parcours marathon festif ... Enfin je veux dire "Festaïre" ?
Pourquoi pas simplement la fête quelque part ? Un troquet - quelques bocks de bière - de la bonne musique entraînante - une bonne bouffe , et le tour est joué ? Non ?
Ben oui, mais voilà .... À vaincre sans péril on triomphe sans gloire ....!
La Teuf pour la Teuf ... Ça laisse un goût d'inachevé quelque part .. Trop facile ... Accessible au premier venu ... (quoique ..)
Non non .... Faut corser ça ! Il faut que l'enjeu vaille la mise ... Que la victoire soit belle tout au bout de la fête ... Que le physique donne tout ce qu'il a à donner, le dernier verre bu ...
Et pour cela : et ben ... À'ment'donné : faut bien courir un peu !!!!

Ah ah ! Vont se gausser les vrais sportifs ! Foutaise que tout cela ! Simulacre de course à pied ! Voleurs de titre, de médailles, de diplôme.... Rigolos des stades et du bitume! Amuseurs de galerie sans rien sous les godasses ! Fumistes des compét's
Ok ok ok .... N'en jetez plus ...
Mais bon ...

Qui c'est qui passe entre 5 et 6h30 sur un parcours ? Hein ? Au lieu de 3 petites heures et puis s'en vont . Et parfois douche comprise, sans passer par le stade "bière à l'arrivée" ça pourrait être de l'alcool ... Forbbiden !
Qui c'est qui part avec perruque ? De celles qui dégoulinent bien dans la nuque, collent au front détrempé, prennent un malin plaisir à envahir tout ce qui se présente comme orifice ou cavité naturelle faciale ?
Ou avec un bon béret basque en pure laine vierge avec chauffage central intégré ? Chapeau haut de forme imperméable et non-respirant à l'extrême ? masque de super Hero même pas fendu sur la bouche - juste pour empêcher tout ravitaillement non mûrement réfléchi ? Bonnet de laine multicolore qui gratte bien des la première transpiration (c'est à dire au sortir de la chambre d'hôtel dans la fraîcheur du petit matin ..)
Qui c'est qui va se taper 5 à 6 h d'effort avec une combinaison intégrale de pur coton peigné , de celles qui une fois vaguement humide, va peser ses 7 kilos bon poids bonne mesure ?! Ou cette petite jupette adorable-qui-me-va-vachement-mieux-qu'à-ma-femme, mais que je dois porter avec ces P...! de collants qui me descendent à l'entre jambe, empêchant toute foulée digne de ce nom, et qui en plus m'arrachent les poils qui prennent un malin plaisir à traverser les mailles ? Hein ?
Cet adorable petit "Top" rose sans manche avec ses deux bretelles-fil-à-couper-le-beurre, juste le jour ou il fait -5 au départ dans le vent en tempête et la pluie battante ... à l'inverse de la dernière fois ou le pétard de cagnard m'a brulé les deux épaules en me laissant pour tout l'été ces traces de bronzage-Marcelle-ma-chère me consignant at home pour le reste de la saison.. Sous peine de passer pour le dernier des travelos sur la plage ;-(
Ou alors, tiens ... cette délicieuse tenue de Courge : 3m de circonférence, toile plastifiée adhésive au torse, garantie "3 litres de sueur au Km" , prise au vent style spinnaker dans la transat; Bien sûr avec collants verts pour faire plus...Vert ! Et bras en l'air à cause du volume de l'engin ... pendant 5h30 ...crampes aux deltoïdes pour faire oublier les crampes aux mollets par déshydratation, remarque ça tombe bien la déshydratation : de toute façon tu peux pas pisser ! tu peux pas la voir et encore moins l'atteindre ...alors....
Ou alors avec le petit gadget qui va bien ... Ce p...! de petit tambour qui me bat les côtes à chaque pas ... cette jolie fourche de diable que je me plante dans la figure à chaque gorgée de ma gourde ( faut bien une main libre pour les photos!)
Cet adorable petit Dinosaure marin gonflable de 3m cube quand on est en Poseidon, et qui m'interdit tout accès à moins de 5 m des ravitos, m'oblige à slalomer pour ne pas écraser trois coureurs en passant, et n'a même pas le bon goût de crever avant le 42 iem pour me soulager un chouïa !

Alors que nos vrais sportifs, petit short nylon de 4g-élastique-compris, débardeur technique à trou-trous, crâne rasé parce quand-on-est-un-champion-de-course-à-pied on doit ressembler à Ben-oït Z .. tronche aérodynamique et lunette profilée ;-) ,
Nos vrais sportifs : avouez qu'ils se la coulent douce, question uniforme !?!

Et nous ?
Et bien : À'ment'donné : faut bien courir un peu !!!!
Non seulement on part avec ces handicaps de bargeots, non seulement on n'a rien de la tenue ad-hoc, mais on va se les courir ces 42 bornes .!
Ah oui ... mais pas d'une traite ! Trop facile !
Rythme régulier d'horloge Suisse, foulée égale d'un bout à l'autre, bras au corps poignés bien relâchés , respiration ample et profonde, muscles toujours chauds souples et dynamiques
.... Nan nan nan !!! Pas de ça chez nous !!! Trop easy ! Pour les mauviettes !

Haaaaaaa ! Le doux plaisir de relancer après un arrêt bibine de 10 bonnes minutes -rythme cardiaque redescendu à 45 - température musculaire à 35degrés parce que tout le sang est pour l'instant au visage .... visage cramoisi du gueulard de chanson plus ou moins paillarde, ou simplement à l'honneur de CLM ou du dénommé Riri ...

Haaaaaa le doux plaisir de repartir à Donf, la bouchée de Gratton de Porc encore à demi mastiquée ( à moins que ce n'était celui de Canard ? tiens, j'y retourne ...juste pour voir ...)

Haaaaaaa le doux plaisir de savourer ce petit verre de Médoc ...le 27 iem depuis le départ .... On est dans quel château là ? Ah bon? Ravito "sauvage" ?

Haaaaa le doux plaisir de prendre ses 5 bonnes minutes pour pisser dans la vigne le vin ingurgité depuis les 2 jours avant ...( simple adaptation à l'environnement ;-))) ... et repartir dans la caillasse en se rendant compte qu'on a été la cible de 56 photographes, étonnés qu'une Marilyn pisse debout, jupe retroussée sur l'avant !!!!

Haaaaaa le plaisir de maintenir un bon rythme, parce que tout de même à force d'arrêts au stands, ben si on ne veut pas voir la voiture balais : À'ment'donné : faut bien courir un peu !!!! Et vite !!!! Et en gueulant ! Sans respirer ! Bombons stand ... Kazoo au bec , sans fausse note! Il y va de notre honneur de paillards ! Dedjiou !!!!

On t'a dit : jamais manger ? Tu bâfres !
On t'a dit : toujours de l'eau ? Boissons isotoniques? Tu en es à tes 2 litres de vin de toutes sortes, mais comme c'est qu'un fond à chaque fois, t'es sûr de ne pas dépasser les 2,5 g/l à l'éthylomètre Ô_^ .... Et puis : aucun risque ! Tant que tu le brûles,l'alcool, tu peux foncer comme un calut !! Faut juste pas s'arrêter sous un arbre pour une p'tites sieste de 2 minutes .... tu repars plus ... jamais ....
On t'a dit : économise toi dans les grosses montées dans les vignes : marche !!
Marche ?? Ô_Ô ?? avec pconvert à coté ?? Pour passer pour un glandos de CLM ??? Nan nan ;-))) et puis c'est pas le genre de la maison ici ;-) pas de feignasses !
Le ravito n'est jamais loin ... et perdre du temps à marcher quand il y a la fête qui attend ? Ça va pas , non ?

Et malgré ce ... Qui a vu défiler les Km sur un marathon festif ???
Ohh bien sûr, au treizième on se dit que ça va être dur, dans cette tenue, avec cette chaleur, ce dénivelé, ce Nième verre ou mangeaille qu'on n'aurait finalement pas du ingurgiter ....
Et puis ... Tiens ??? Déjà au semi ??? Ah ! On va retrouver quelques épouses ou époux , la troupe des joyeux lurons va s'étoffer .. Et plus on est de fous ;-)))
Et puis ... À mince alors !!! Déjà le 36 iem ???? Ça sent déjà l'écurie ??? C'est qu'à force de boire et manger, ben ça ouvre l'appétit de plus en plus !
Et puis si on arrive trop vite, trop tôt : va falloir attendre un an pour recommencer !!!
P....! Un an !!!! 365 jours à compter avant la grande rigolade sportive et physique du Beaujolais .... du Médoc .... du Luberon ... du MVA ...du Cognac .... du Sauternes ... des côtes de Blayes .... Oui , Ok ...! Finalement entre toutes ces dates, cela ne fait plus les 365 jours ;-)))))) heureusement qu'on habite en France ! tu nous vois chez les Mormons ??

Bon . Tout ça pour dire qu'un marathon festif ce n'est pas que de la balade !
C'est un marathon ... 42,195 km avec des handicaps de toute sorte !
Comment cela "se faisse" que je passe la ligne frais comme un gardon en 3h15 , et que je m'avachis comme une limace trop cuite à l'arrivée d'un Médoc ? Même si on a parfois eu l'impression instantanée d'en avoir fait bien moins de 42 ... j'avoue que souvent, les premières 10 min après la finish line, je les passerais volontiers allongé dans le premier caniveau venu .....
Sans parler des fois où ( hélas ) je n'ai PAS vu l'arrivée ...( oui bon .. Une seule fois et à l'insu de mon plein grès !)
J'ai fait les deux : le festif à fond (mais arrêts aux stands obligatoires et minimums )
Le festif à fond ... dans l'esprit ;-)
Et le premier qui dénigre ces "drôles de sportifs" je lui enfourne mon Kazoo dans la bouche ! Non mais !
À'ment'donné : faut bien courir un peu !!!! Et nous on court Bien ! Et pas qu'un peu ! NA !