" />

DSC00368
Istanbul 2011 :

Ma-tortue bosse fort ! Tellement : qu'elle distance Boule ! Et ça : c'est Byzance pour elle ;-) ... Mais Pacha ( ou pas tout a fait cha ) pour moi ...;-(

Et Boule : c'est P(acha)Convert ! Du Turc j'en ai la moustache, certes ! Mais aussi les Loukoums qui repoussent autour de la taille ;-))
Faut dire que depuis cet été, mes uniques sorties CàP se limitent à un marathon par semaine ou quinzaine .... et entre : et bien Golf et vélo ;-) que du plaisir aussi, mais en épargnant ma Bursite talonnière .... ce qui semble ne servir à pas grand chose étant donné la permanence insistante de la douleur en courant, dés les premiers km d'un nouveau 42 bornes ....
Bref : P(acha)Convert a, comme depuis le début de l'année, pris un plaisir certain à accompagner sa-tortue, ce coup ci autour de la corne d'Or, et rallier deux continents entre Asie et Europe ;-) !
l'Eurasia Marathon : le challenge du jour ! Traverser le Bosphore par un magnifique pont ! Partir de la partie Asiatique d'Istanbul, pour rejoindre sa partie (la majeure) sur le continent Européen ... Un symbole puisque ce sera, pour nous, notre première incursion sur ce continent Asie ... (qui me fait un peu peur ... )
Istanbul est une mégapole de jusqu'à 22 millions d'habitants (officieux) , 3000 mosquées !!!! ...Et quelques trésors culturels et architecturaux .
Une ville tout en relief ...( mais le marathon sera plat ;-) )
Un art culinaire qui ne m'aura pas échappé ;-)))) et j'avoue quelques ventrées de Baklava (gateaux locaux bourrés de miel, sirop, et essentiellement de pistaches), de Loukoums, de fruits secs fourrés aux noix de toutes sortes, de Kebabs les plus diverses, de poissons .... Bref : ce ne sera pas encore sur cette destination que nous perdrons des kilos ;-)))
L'organisation du voyage sera un peu laborieuse, dans la mesure où je ne me sentais pas,sur cette destination, le faire par moi même, et où nos divers Tour Operator habituels et amis ont jeté l'éponge par problème de nombre et surtout du prix des vols !
Ainsi, seul Vo2max assure chaque année cette destination ... (il semble exister tout récemment des lowcoast vers Istanbul )
À part quelque perte de temps à l'arrivée, nous serons très satisfait des transports bus ou navettes, mais aussi du guide,des repas organisés.... et du Hammmam ( proposés en option )
L'hotel choisi ( plusieurs options ) était, pour nous, dans le centre historique.... et hyper pratique pour le reste du séjour . Plus nombreux étaient ceux, plus excentrés, dans la ville nouvelle .....
Car Istanbul revêt de nombreux aspects : du bord de "mer" touristique à la vielle ville aux somptueux monuments, de la ville nouvelle hôtels de luxe et grands magasins aux quartiers profonds et populeux ... comme dans beaucoup de cités : de grands contrastes, mais partout nous nous sentirons en sécurité et bien accueillis ;-)

La météo ne nous a pas aidé à vraiment bien apprécier le décor ! Pluvieuse et froide !! La mer de Marmara et le Bosphore étaient gris bleu .. Point de petite croisière dans les îles, comme il est partout conseillé ;-( , point de ciel bleu pour mettre en relief la skyline bien connue d'Istanbul : minarets, coupoles et quelques clochers ..
Qu'à cela ne tienne : un bon guide va nous faire découvrir l'intérieur du décor : j'ai cité : la Basilique-Musée Sainte Sophie, la Mosquée Bleue, le palais Topkapi, Saint Sauveur en Chora, une étonnante virée sur les toits du grand Bazar (par des zones quasi en ruine et réfections ... inspecteurs de la cotorep s'abstenir ;-) )...
Mais aussi l'étonnante citerne Basilique (réserve d'eau souterraine immense ! Soutenue par des centaines de piliers ...) la Mosquée de Solymane etc etc ...
Et de ce côté là : pas de déception !!! Des merveilles de merveilles ! des mosaïques inoubliables, des fresques illustres, des décors en carrelages Byzantin uniques ! on en prend plein les yeux !

Nous retrouvons avec plaisir YohannDuGuil et son adorable PapoteDuGuil ;-)) !!, leurs amis au palmarès à faire rougir un CLM ... fait la connaissance de Deneb : après un RDV sur le départ et avoir partagé trajet en bus et attente du coup de feu : mettre un visage sur un nouveau contact des plus sympathiques, reste toujours un bon moment de "courirlemonde.org" .... Et aux vus des résultats : nous aurions pu courir ensemble et papoter tout le long ... dommage ...
Et puis partager de bons moments avec de nouvelles connaissances du groupe de Vo2Max ne gâche rien au séjour ;-) ..la "pasta" officielle fut très agréable dans un bon Resto Full-Pasta au sommet d'un grand hôtel avec vue imprenable sur la ville et le Bosphore By Night !! très bon point pour Vo2Max

Le Marathon en lui même ?
Aspect mitigé ....
une chance (pconvertienne) déjà, d'avoir bénéficié d'une météo relativement clémente. !!! Ni la pluie à verse des jours avant et après course , ni le froid vif et venté des lendemains !!! Ouf !!! Mais une météo agréable à courir : discret petit crachin intermittent ... pas de quoi mouiller les chaussettes , et petite brise fraîche sans humidité sur la fin : de quoi arriver sec dans la superbe zone du finish line : l'ancien hipodrome Romain qui domine la vieille ville, entre la Mosquée bleue et Sainte Sophie ;-)
Avec le marathon, partait un 15 km .... ( entre autre ) et là .. franchement , si vous êtes petit slip, fatigué ou blessé, ou accompagnateur sportif : vous aurez couru le plus beau et la quantité suffisante et nécessaire pour apprécier ce parcours !
Parce que, même si je n'ai jamais râlé sur de long aller retour ... j'avoue que le deuxième semi est d'une longueur, d'une langueur monotone à décourager les plus fatigués !
Sans doute que la couleur de l'eau et le ciel bas y étaient pour quelque chose, car j'imagine que ce long aller-retour en bord de mer doit revêtir un plus bel aspect au grand soleil et du bleu de partout !

Cet Eurasia Marathon commence donc par la longue et magnifique traversée du Bosphore sur ce superbe pont, l'unique occasion pour les Stanbuliotes de le faire une fois dans l'année : un 8km est donc organisé pour cet occasion et pour les plus nombreux ! Bonne idée ! L'aire de départ prend donc l'aspect d'un des plus grands marathons internationaux ... même si nous serons nettement moins à l'arrivée du 42 !
Le début du parcours est superbement décoré : le grand pavois rouge et blanc sur de grandes avenues , des oriflammes du marathon ornent tous les lampadaires (on est loin de l'anonymat d'un marathon Parisien) , nous abordons la corne d'or par le passage du Pont de Galata , gentil aller-retour vers le nord le long du Bosphore (le 15 km en fera moins avant de rejoindre le centre Historique et l'arrivée ) : quartiers de Galata-Taksim puis d'Ortaköy-Besiktas
Jusque là : que du plaisir et un parcours agréable . Point de spectateurs (ou peu, et par endroits) .
La deuxième partie se fait vers les quartiers sud : la corne d'or (quartier d'Eminönü) puis l'interminable partie (quartier de Fatih) malgré la potentielle beauté : entre remparts de la ville et mer de Marmara ....
P(acha)Convert plein de Loukoums va se contenter de suivre - précéder - attendre - rattraper sa-tortue ... qui, ma foi, bon an mal an, garde un bon petit rythme, entrecoupé de poses pipi, d'arrêts aux stands ...
Petit papotage rapide avec sa "sister ship" sur le parcours : même tshirt et jupette, souriante et gentille, du groupe de Vo2Max ...
Jusqu'à 6min d'avance sur le chrono, pour finir en 4h25 sourire aux lèvres, as usual avec ma Dany, après une très jolie arrivée montante par le parc de Gülhane, sous le palais et les jardins de Topkapi, avant de débouler dans Sultanahmet entre Ste Sophie et la Mosquée bleue ....whaou ! Géant !

Sitôt arrivés et accueillis par Vo2Max , nous filons au Hammam, encore tout "chaud" ( malgré le froid vif qui saisit les corps en fin d'effort ) : 300m de marche, et nous voilà dans un des plus anciens Hammam d'Istanbul ! Un endroit étonnant sous une immense salle voûtée et percée de multiples petites fenêtres rondes : les corps sont allongés sur une grande dalle chaude ... Les corps sont gommés au gant de crin, savonnés sous une tonne de mousse, ébouillantés sous de grands seaux d'eau, malaxés par de bons et forts Turcs ...eux même amusés par mes moustaches, et les cris effarouchés de quelques marathoniens au bord de l'apoplexie ;-)))
En une demie heure : oubliés les efforts, évanouis les courbatures, ressuscitées les humeurs : une "banane" endorphinée devant un grand jus de grenades justes pressées, alanguis dans le salon de repos .. en attendants les copains ;-)))))
Oui, bon ... ce ne sont pas les jolies Marocaines que nous avions "goûtés" avec Did et Lacox et les DuGuil au superbe Hammam de Marrakech ....mais du "typique" et non moins super agréable !

Repas poisson organisé en soirée : encore une bonne idée et un bon point : dans la zone de Kumkapi : en face du marché au poisson et dans les remparts : une rue folle bordée de restos pleins à craquer, des lumières, des néons , de l'animation, des musiciens Turcs en live ( et qui vont faire danser à nos femmes une charmante danse du ventre ... mdr !)
Nous avons ensuite bien marché, visité .... et mangé, degusté, savouré, apprécié, baffré, sucé, léché, enfin se gavé de toutes ces douceurs Turc ...Honte à moi ... mais une honte toute bue ;-)))))
Je reste néanmoins sur une petite faim de visiter cette mégapole (7 ieme ville au monde ?) plus amplement sous le soleil .... Un congrés ? Peu être un jour Istanbul tu nous reverras.... d'autant que les Stanbouliotes ont été des hôtes charmants, accueillants, polis et propres ...
À bientôt !