" />

DSC08662
WE maratrail de la Drome :
45 Off…..46,5 In !!!

preliminaire :
je dédie ce récit à deux gars du pays de la Drome !
- le premier, c'est Lionel Vignon : un fidèle de mon bloc note …et on se demande pourquoi, tellement le gars est bourré de talent :
pensez donc, 1H14 au semi de Lisbonne, 2h46 au marathon de Marrakech .. j'en passe et des meilleurs !!!
le jour de mon inscription (relation de cause à effet, of course !) il m'écrit : "c'est un WE de course génial …. je suis né à Crest … marié à Cobonne …. tu DOIS le faire …. alors..?? qu'auriez vous fait à ma place ?? Dany venait de me faire part de son refus d'aller à Davos, si prés de l'accouchement de notre fifille … et le Maratrail Héro de la Drome me trotte dans la tête depuis des années …. Bingo ! inscrit le soir même !!!
mais ce n'est pas fini !!!! quelques temps plus tard, nouveau courriel : "tu vas dans la Drome, fait donc le samedi, les derniers 40/45km du 100 bornes : de saillans à Crest : c'est magnifique "!!!! …..
….. vous me connaissez ?!
le soir même , le tracé des 100 était dans mon iPhone (Appli iPhiGénie de l'IGN ) : il ne restait plus qu'à le suivre le jour J ! ;-) … j'y reviendrais, mais je bénis cette suggestion de Lionel, tellement ce coin est un raccourci du Paradis terrestre !!!!

- le deuxième, c'est Gérard Betton ! un autre gars du pays, CLM de la première heure , (http://gerard.betton.over-blog.com/ ) un acharné du vélo et de la CàP ! il ne se passe pas un jour sans sport, sans activité physique, sans petit reportage instructif sur son bloc note, un puits de science , le Gérard !
en 5 min, sur la ligne de départ du Marattrail, puis à la pasta de recup' : il va plus m'en apprendre sur la Drome que ce que j'en sais sur le Var !!! passionnant et si attachant le "Monsieur" !!!

ce sera donc sous la haute influence de ces deux personnages, (importants pour moi car je les admires !) que ce WE de rêve va se réaliser .

deux jours, deux épisodes superbes, deux exercices de styles différents, deux trails hors du commun !

-- le Off : 45 km au GPS
(> 3000m D+)

arrivés vendredi soir à la Demeure de Grâne, Logis de France du petit village de pierre à 8km de Crest, cuisine gastronomique et bon vin ;-) , nous retrouvons Lacox et Did qui ont acceptés de nous accompagner dans cette aventure , Dany-la-tortue et moi même ….
un Off confidentiel , ne voulant pas que la présence d'autres amis puisse mettre la moindre pression sur Dany (toujours peur de retarder, de gêner …) , seule sa fidèle copine et "modératrice d'allure" Lacox est mise dans la confidence . quand à mon Didou , on commence à avoir une sacrée habitude de trail ensemble, en mode "Full Running" , le même esprit accrocheur, la même volonté de "Bien" faire, la même endurance dans le "style" …. sauf que lui est un "As des ultra", et que moi, je me contenterais toujours de ce que j'aime : la bonne distance de 45/50 km qui suffit à mon bonheur ! ;-)
départ donc samedi 9h de Saillans, pour suivre le tracé de la fin de ce 100 km (en fait presque 110) jusqu'à Crest, tracé bien balisé, et pour cause : les premiers ne sont pas encore passés , et c'est au fin fond du massif que progressivement, les 8 ou 9 premiers coureurs "des aventuriers du bout de Drome" nous rattraperons . de toute façon: le tracé enregistré sur mon iphone (qui finira chargé à 100% avec sa batterie annexe …. au bout de 11h de course !) , ce tracé sera une sécurité au cas où ..
oui, vous avez bien lu : 11h de Off, 11h de plaisir à l'état pur, tellement cette contrée est exceptionnelle dans sa caractéristique géologique, en faune et en flore ! un Synclinal perché abrite cette superbe forêt de Saoû !!!
je cite :
La forêt de Saoû, inscrite dans l'histoire des hommes, est riche de vies, d'anecdotes et de drames. Le murmure silencieux de l'esprit des anciens plane sur le site dont quelques vestiges préhistoriques témoignent.Elle s'étend de Roche Colombe aux Trois Becs : de 800 à 1600 m d'altitude.
L'image la plus fréquemment employée pour décrire ce massif est celle d'un navire à la proue dressée et la poupe envasée. La coque protège l'intérieur et l'isole du reste du monde. On appelle ce phénomène un synclinal perché. Cette cohérence géologique est pourtant prétexte à des paysages tranchés.
L'orientation de ses versants présente les milieux naturels attachés au sud, la garrigue, l'intérieur déployant une hêtraie aux superbes arbres, bordée dans sa partie inférieure de charmes et de chênes sessiles. Aux endroits décalcifiés se trouvent quelques châtaigniers et dans la combe croissent des plantations d'essences parfois incongrues comme des cèdres majestueux ou des pins noirs, des aulnes de Corse... La forêt elle-même disparaît sur les trois becs où la pelouse d'altitude s'étend comme une nappe.
Cette diversité végétale s'accompagne d'insectes rares, comme des carabes dont certaines formes sont endémiques et d'une flore mycologique très riche... Le chamois aidé par l'homme, en a fait son royaume et il est difficile de ne pas l'apercevoir notamment lors de son rut en novembre, quand ses aboiements rauques et brefs retentissent dans les rochers. Des rapaces rares comme le faucon pélerin et l'aigle royal peuvent s'y rencontrer. Le pic noir lance son cri à travers la forêt et se fâche si vous essayez de l'imiter. La nuit les rêveurs et autres naturalistes arrêtent leur respiration pour tenter d'entendre la si précieuse chouette de tengmaln.
Extrait des Chroniques buissonnièrestextes Marie Pierre CAFFIN 
je dois dire, que depuis mon retour, je ne rêve que de retourner un jour dans ce coin merveilleux !
la variété des paysages, des types de forêts traversées, des falaises de calcaire abruptes,découpant "la roche courbe" ou "les trois becs" de si loin visibles!! par le pas de la Motte et des Auberts, , puis des champs d'Alpage et enfin des gorges encaissées abritant une végétation humide à l'extreme, habillée de mousse épaisse le long de la Vebre , tout au fond du Synclinal, le silence "chantant" à la Fontaine des Oiseaux, la bien nommée ; la majesté des masses rocheuse à la grande Combe , où l'on se sent si petit au fond de ce gouffre ouvert,
la surprise de tomber sur ce château perdu qui fut témoin de grande fêtes passées … puis la remontés du versant Nord en pleine forêt de Saoû vers le pas de faucon et sa chute vertigineuse vers la plaine de Crest …. Crest qui ne sera rejointe que longtemps plus tard, après ruisseaux, boue, champs, collines….
un parcours dont je suis tombé follement amoureux, car c'est ainsi que mes rêves de gamin voyaient l'Ile Mystérieuse , le domaine d'un Robinson, la terra incognita fantasmagorique ….
nos filles ont été stoïques ! lacox un peu pâle, décontenancée et inquiète de constater que 4h ont été nécessaires pour faire les 12 premiers km ….. (c'est dire la facilité du parcours !) , ma Dany, un peu plus à l'aise, ne cesse de tchatcher …. à sa copine qui n'est finalement pas en reste de ce coté ;-) …. moi, très serein : on a jusqu'à la nuit ! pas de pression! nous avons de l'eau, le tracé, des KWays pour l'humidité qui tombe des arbres (petits crachin peu gênant, et même euphorisant quand la brume habille les roches et les arbres … voir photos) .
je suis aux anges, heureux comme un gamin devant sa première bicyclette ! je mitraille et "panoramise" à tout bout de champ , hume les pins d'altitude, les mousses humides, les fleurs des champs printaniers, l'humus des sous bois sombres … m'en met plein la vue, l'ouïe, l'odorat … et les jambes !
un seul regret : rater l'apéro promis par Palmero … mais notre retour à 20 heure tapante aux voitures, crottés et puants, ne nous laissera comme possibilité qu'une bonne douche et re-resto gastronomique à la demeure de Grâne ;-) , en lieu de Pasta officielle devant l'arrivée des Héros du 100 ….
(pour les géologues : http://quaternaire.unblog.fr/2009/05/28/le-synclinal-perche-de-saou/ )
(plus général : http://www.ac-grenoble.fr/cddp07/eedd/pdf/dossier_peda.pdf )

- le IN : 46,5 à la Garmin ! le Maratrail Hero de la Drome
(>1500m D+ )
comment ? un Maratrail fait plus de 46 km ???? …
c'est à dire, qu'avec le Did, quand on aime on ne compte plus !!! …. et une erreur de parcours nous amenant à suivre le tracé du 100, va outre nous rallonger la sauce et faire perdre énormément de temps, mais aussi d'énergie dans une (Nieme ) grimpette , le temps ensuite de téléphoner à l'org , de retrouver le bon parcours … etc … le découragement va presque me clouer sur place !!!
faut dire que le pconvert n'est pas au mieux de sa forme, ce dimanche …..
Oh, certe, il présente "BÔÔÔ" dans sa tenue de coureur des montagnes : le célèbre Tutu rose-top-rose-et-diadème de "Barbi..che" qui a escaladé les marathons de Zermatt, la Jungfrau et le Liechtenstein cet été (la Mountain Marathon Cup )…
mais les cuisses sont lourdes, car notre régime entrepris depuis quelques mois n'en est pas encore à la réintroduction des Hydrates de carbones sont quelques forme que ce soit, mais encore assez "protéique" … et puis la danseuse se gèle dans le vent violent et froid qui s'accélère entre les collines … quelques petites coliques me taquinent … et le parcours n'est pas "facile" !
beaucoup plus roulant que celui de la veille en Off, mais les côtes raides m'obligent à des "stop-&-go" fréquents (on sait que j'ai horreur de marcher en course pour des raisons physiques, physiologiques et étiques ) , et c'est avec un retard régulier que je rejoins mon Did qui m'attend avec amitié en haut des grimpettes .
je me rattrape dans les descentes … et prend plaisir à attendre un peu, à mon tour, mon Didou plus sage !
le double passage à la croix du Bézot avec sa descente sur le si joli village de Cobonne, représente le symbole merveilleux de ce maratrail … et Cobonne, je l'attendais avec impatience ! un hommage discret à l'ami Lionel Vignon: la photo devant l'église qui le vit marié, et qui a enterré récemment son aïeul de 90 ans … cette photo est pour toi, l'ami ! avec un énorme MERCI pour m'avoir mis les trails sur ce parcours, et surtout sur ce Off que je n'aurais jamais imaginé !!!
je vais relever la tête sur la fin du parcours (Aaah … l'esprit du "finisher" …) , avec ses chemins roulants, le magnifique passage sur les crêtes de Crest (le nom vient de là) , et termine plus en forme qu'au début , après quelques séances photo avec Did devant la célèbre tour de Crest … et comme j'ai tout donné, comme souvent dans ce cas … m'effondre en larme à 100m de l'arrivée !!!!! indécrottable le pconvert !!!!
la question que l'on se pose , avec Did : est ce que les filles, qui sont inscrites théoriquement sur le semi, vont le courir ??? (départ pour elles à 10h , au lieu de 8h pour le 42 ) … j'avoue à Did que j'en doute un peu (la-tortue était fermement décidée ce matin.. à rester au lit !!) et que si c'était le cas, je ne lui en voudrais pas !!!!
que Néni !!! nos fières épouses , l'une en petit diable rouge, et l'autre en coccinelle, se sont avalé le semi comme une tartelette de confiture !!!!! après les 11H de course de la veille, je dois confier mon émerveillement pour ces deux Nana-là ! tranquilles , posées, déterminées, souriantes, cool, sans pression, sans chrono dans la tête, juste pour le plaisir de vivre tant de choses superbes !!!!
… en confidences, mesdames .. vous n'êtes pas prêtes de pouvoir divorcer de vos hommes !!! jamais nous n'en retrouverions comme vous … ;-) … et quand on allie le charme et votre extraordinaire capacité, on ne peut que s'incliner … et vous aimer ! ;-)
petit cadeau sur le podium pour les déguisés , double repas recup' (merci gérard pour le 2 iem ticket ) , goinfrerie de calissons-chocolats -gâteaux , intermède traditionnel des CLM …. Oh combien sympathique ;-)
bavardage à bâtons rompus avec Gérard, et RDV pris pour qu'un jour, il nous guide à vélo, et nous en tandem route, dans cette Drome qu'il connait comme sa poche , et qu'il aime +++
au-revoir tristounets aux Did-lacox, avec qui nous avons partagés plus qu'une superbe aventure !!!!!!!! mais une tranche de vie intense et inoubliable, dans le plus beau des cadres qu'il soit !
Merci aux filles de nous avoir suivi dans cette aventure! Merci à Did de m'avoir attendu ! Merci aux enfants du Pays : Gérard et Lionel de m'avoir ouvert les yeux sur ce coin de France tellement attachant ! , Merci aux organisateurs de WE de fou (certains enchainent le 100 pis le marattrail dans ce challenge !!) Tout était parfait ! ( penser seulement à effacer les tracés du 100 qui recoupent le maratrail ;-) )
Merci à Dieu de pouvoir me laisser encore faire cela !……….